TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Clermont Foot - Tours FC : 0-1 (35e journée)

Publié le 22 Avril 2016, 22:20pm

But : Khaoui (32')

Mi-temps : 0-1 ; Stade Gabriel Montpied : 4.997 spectateurs

Avertissements : Avinel (31') et Jobello (48') à Clermont, Santamaria (36'), Cissé (41'), Agouazi (78') et Kamara (87') à Tours

Clermont Foot - Tours FC : 0-1 (35e journée)

Superbe victoire du Tours FC sur la pelouse d'un prétendant à la montée en Ligue 1. A signaler que Diedhiou, meilleur buteur du championnat, a raté un penalty en fin de match. Tours est désormais 9e avec 47 points.

Tours FC : Kamara - Gradit, Cissé, Cillard, Bouhours - Belkebla, Agouazi, Khaoui (Maouche, 72') - Santamaria, Bergougnoux (cap. - Do Couto 62'), Bedia (Louvion 85').

Je voudrais déjà dédicacer la victoire à mon président. Il a dit que ça serait un miracle si on prenait deux points sur les quatre derniers matches. C'est un cadeau qu'on lui fait. Ce soir, c'est vraiment un match référence pour nous. La première mi-temps était de qualité. J'ai vu mon équipe jouer comme il faut. On a joué contre une très belle équipe de Clermont avec des éléments forts individuellement. Cette formation mérite d'aller au bout et de monter en Ligue 1. Avec le boulot fournit par l'entraîneur, je tire mon chapeau. Dans l'ensemble, l'arbitre a bien géré le match. Quand on est dans la partie, ce n'est pas évident de tout voir. Il y a des erreurs mais il ne faut pas non plus se focaliser dessus.

- Marco Simone -

On n'était pas au rendez-vous ce soir. On ne peut en vouloir qu'à nous-mêmes. On va essayer de savoir pourquoi cela n'a pas marché pendant la rencontre. Nos chances s'amenuisent mais ce n'est pas terminé. Il reste un petit espoir et j'y crois. Les résultats des autres matches nous laissent un peu de regret. On aurait pu jouer toute la nuit mais ce soir ça ne voulait pas.

Quand toute l'équipe passe à côté, c'est que l'enjeu était peut-être trop important. On n'était pas disponibles au porteur et il n'y avait pas de rythme dans nos déplacements ni dans la circulation du ballon. C'était un jour sans. L'arbitre ? Si je dois en parler je vais me pénaliser alors vous m'excuserez mais je vais m'abstenir. L'absence de Farid Boulaya ? Ça a dû jouer dans les têtes, forcément. Quand un joueur cadre de l'équipe se blesse juste avant un match ça compte.

- Corinne Diacre -