TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


On avance toujours pas ...

Publié le 16 Septembre 2017, 12:12pm

Paris FC - Tours FC : 2-0

Buts : Tchokounté (35e), Alami Bazza (50e)

Mi-temps : 1-0 ; Stade Charléty : 2.028 spectateurs

Avertissements : au PFC, Kerrouche (70e) ; à Tours, Raveloson (49e)

Après un bon résultat à Auxerre (1-1), le Tours FC est retombé dans ses travers défensifs. Gilbert Zoonekynd n'épargnant pas son équipe, une première le concernant : "Vous me demandez mon analyse du match ... Mais était-ce déjà un match ? Nous n'en avons pas eu l'impression depuis le banc."

Il est vrai qu'il s'est passé tellement de situations inédites depuis l'arrivée du président Ettori que plus grand chose ne nous étonne. Toutefois, perdre comme cela au Paris FC ... en Ligue 2 uniquement grâce à la liquidation de Bastia ... qui dispose d'un effectif de National ... et entraîné par Fabien Mercadal ! C'est un énième coup sur la casquette pour les pauvres supporters tourangeaux.

L'ancien coach du TFC qui d'ailleurs a vite tourné la page à tel point qu'il a refusé de s'exprimer avant le match auprès de la Nouvelle République. Ambiance, ambiance ... mais au final, c'est bien ce dernier qui a trinqué au succès des siens !

Paris FC : Demarconnay - Sidibé, Bong, Lybohy (cap.), Delaine - Akichi, Kerrouche (Karamoko, 83e), Mimoun (Ech Chergui, 65e) - Nomenjanahary, Tchokounté, Alami Bazza (Saint-Louis, 69e).

Tours FC : Kacou - Etcheverria, Gradit (cap.), Cissé (Tall, 68e), Miguel - Mancini, Raveloson (Tandia, 52e), Belkebla - Hein (Bouazza, 52e), Bergougnoux, Clemence.

J'ai beaucoup de respect pour ce club de Tours et d'affinités avec de nombreuses personnes à l'intérieur.

Pendant le match, je me suis pris à admirer mes joueurs par rapport à la débauche d'énergie et la concentration qu'ils ont mis. On voit que l'équipe est soudée. Il y a aussi eu des gestes de talent. J'ai pris beaucoup de plaisir. On peut toujours gagner avec une part de chance mais ce n'est pas notre cas en ce moment. On continue à grapiller des points mais on ne veut pas se donner de limites à nos rêves.

- Fabien Mercadal -

Même Haris Belkebla a été dépassé hier ... © Paris FC

Même Haris Belkebla a été dépassé hier ... © Paris FC