TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


FC Istres / Tours FC : 0/0

Publié par toursfc.over-blog.com sur 9 Mai 2008, 19:21pm

Catégories : #Saison 2007-2008 : National


Le titre s'est envolé ...





/   


FC Istres / Tours FC : 0/0 ; 37ème journée du championnat National ; Stade Parsemain à Fos-sur-Mer : 700 spectateurs ; Arbitre : M. Bonfils.





Les tourangeaux ne seront pas champion de France de National, car dans le même temps Vannes s'est imposé 1/0 face à Sète grâce à un but sur penalty ...
Mais pour la troisième place rien est encore joué, car Laval et Cherbourg se sont imposés et dans le même temps après un match fou, Pau a battu Nîmes 4/3 !


Entre deux équipes de bon niveau, on s’attendait à un match ouvert d’autant plus que les Istréens n’avaient plus rien a joué. Le match met du temps à démarrer, les seules véritables occasions sont des frappes lointaines de Filipovic (19') et Feindouno (21') pour Istres. Le Tours FC répondant timidement par une tête d'Atik au-dessus suite à un centre de Robic. Puis coup sur coup, Istres se procure deux occasions franches, la première par Feindouno qui tente sa chance a l’entrée de la surface (32'), mais sa frappe trop molle est stoppée par Deichelbohrer, puis par Kasso (34') de volée, mais cette fois le ballon n’est pas cadré. Puis vint la plus chaude occasion de cette première période, par Assami qui pour Istres décocha un coup franc surpuissant qui toucha le montant droit, le remplaçant d'Armand Raimbault était battu (38').

La seconde période démarre sur un très gros rythme, Kasso sur une inspiration géniale, tente un lob de plus de 40 métres et trouve le poteau du gardien (47'), le ballon revient sur Achémi qui perd son duel face au portier qui se rattrape. Ensuite Simon Feindouno, excellent hier soir, tente de mettre en danger Deichelbohrer par une frappe a ras de terre, mais sans succès (49'). Puis le TFC se réveille, sur un dégagement difficile de la tête de Vanni, Ténéma N'Diaye est a deux doigts d’ouvrir le score, mais Vanni se rattrape en effectuant un arrêt du pied. Tours prend enfin des risques,  sur une frappe de loin (56') et sur coup franc (58') de Cherfa, mais sans pour autant trouver la faille. Après cela, Istres reprend sa domination, Mesloud en contre attaque ne trouve pas le cadre (74'). La fin de match est une véritable attaque-défense, les tourangeaux donnent tout, sachant que le titre leur échappaient, et le TFC aura la balle de match plusieurs fois, mais plus particulièrement sur une contre-attaque à quatre contre un, mais Laurent Koscielny s'empalla sur le seul défenseur istréen ... Dans les toutes dernières secondes du match, les Istréens se voient refuser un but pour une position de hors-jeu de N’Guéma. Et par la suite, ni Atik, et ni Diagouraga entré en jeu ne parviendront à inscrire ce fameux but ... Score final donc de 0/0 dans un match plaisant, mais le Tours FC perd le titre au détriment de Vannes ! 





Tours FC : Deichelbohrer ; Koscielny, Tomas, Mangane, Cherfa ; Robic (Diarra 73'), Lopez Peralta (cap.), David Coulibaly (Diagouraga 80'), Atik ; Gomez, N'Diaye.

FC Istres : Vanni ; Palmieri, Assami, Zine (N'Guéma 75'), Sofikitis ; Kasso, Bochu, Filipovic, Mesloud ; Achemi (Sichi 75'), Feindouno.




 

Réactions :



Daniel Sanchez (entraîneur du Tours FC) : " La montée est là, pas le titre. Bien sûr que l'essentiel a été acquis, mais quand on voit le scénario du match contre Istres, on peut être agacé parce qu'on a largement les six ou sept occasions de gagner et disputer la finale contre Vannes, ce qui aurait été le couronnement de notre saison. Cela nous aurait permis de faire la fête avec le public, mais bon, on va faire un beau match contre Vannes et lui faire plaisir. Mais j'aurais préféré que ça se termine par un enjeu et le titre à jouer. Nous sommes avant tout des compétiteurs.
Maintenant, excepté ce manque récurrent d'efficacité, je ne peux pas reprocher grand chose à mes joueurs. L'esprit était bon, la qualité de jeu aussi, dans la dernière heure. Il y a toujours cette inefficacité chronique qui pousse à la réflexion. On est deuxième attaque du championnat, c'est sûr, mais on aurait dû faire mieux. "


Franck Kasso (milieu d'Istres) : " On a bien vu que Tours jouait sans pression. C'était un match ouvert. Mais les regrets, c'est nous qui devons les avoir, pas Tours. Tours monte et pas nous. Nous, on en avait les moyens mais les conflits entre une partie de l'effectif et l'entraîneur ont miné toute ambition."



Antony Lopez Peralta (milieu et capitaine du Tours FC) : " Jouer le titre contre Vannes me tenait à coeur. Je suis déçu parce qu'on avait largement les moyens de le jouer. C'est bête pour nous, c'est bête aussi pour le club. Parce qu'un titre, c'est une ligne importante dans un palmarès. De plus, le TFC pouvait espérer d'une belle recette, vendredi. "




Les autres résultats : AC Arles / Calais : 0/1 ; Rodez / SO Romorantin : 3/0 ; Beauvais / FC Martigues : 2/1 ; Vannes OC / FC Sète : 1/0 ; US Créteil / Louhans-Cuiseaux : 6/0 ; Sannois St-Gratien / AS Cannes : 1/2 ; Stade Lavallois / Villemomble : 3/2 ; AS Cherbourg / Paris FC : 1/0 ; Pau FC / Nîmes Olympique : 4/3.



PL Equipe Points J V N D BP BC Diff  
1 Vannes OC  68 37 20 8 9 45 29 16
2 Tours FC 64 37 18 10 9 51 29 22
3 Nîmes Olympique 60 37 16 12 9 48 39 9
4 Stade Lavallois 58 37 14 16 7 50 28 22
5 AS Cherbourg 58 37 16 10 11 45 37 8
6 FC Sète  56 37 14 14 9 39 28 11
7 Paris FC  50 37 12 14 11 52 51 1
8 Beauvais  50 37 13 11 13 44 44 0
9 FC Istres 50 37 13 11 13 40 40 0
10 US Créteil  48 37 11 15 11 46 35 11
11 AC Arles 48 37 11 15 11 35 36 -1
12 Rodez  48 37 14 6 17 42 44 -2
13 Calais  47 37 11 14 12 39 39 0
14 Sannois St-Gratien 47 37 14 5 18 44 52 -8
15 AS Cannes 44 37 11 14 12 40 49 -9
16 Louhans-Cuiseaux  44 37 12 8 17 40 61 -21
17 Pau FC 41 37 12 5 20 39 60 -21
18 Villemomble  38 37 8 14 15 27 38 -11
19 FC Martigues 37 37 8 13 16 35 48 -13
20 SO Romorantin  37 37 8 13 16 31 45 -14



Commenter cet article