TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Nîmes Olympique - Tours FC : 6ème journée

Publié par toursfc.over-blog.com sur 12 Septembre 2008, 11:02am

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2



Repartir de l'avant !





         -      


6ème journée - Vendredi 12 septembre 2008
  20:00 : Stade des Costières
Arbitres : M. Falcone assisté de MM. Lopez et Ocak






Après plus d'une semaine de repos, le Tours FC est de retour sur le terrain avec ce déplacement en terre nîmoise. Un duel pour le maintien entre deux équipes à la trajectoire différente. Nîmes est sur une période positive malgré leur élimination à Châteauroux en coupe de la Ligue mardi. Alors que le Tours FC reste sur trois revers consécutifs dont deux à domicile !


Les tourangeaux se doivent de réagir après deux défaites d'affilées en championnat. Les tourangeaux n'ont pas encore pris le moindre point à l'extérieur depuis le départ du championnat avec des revers à Metz (0-1) et Dijon (1-2). Alors que du côté nîmois, on reste sur une victoire en championnat à Troyes (1-0), la première de la saison.

Malheureusement pour ce déplacement, le meneur de jeu argentin Diego Gomez sera encore indisponible, celui-ci ayant rechuté ! Se plaignant encore des adducteurs, on craind la pubalgie du côté du staff tourangeau. Pourtant Gomez avait joué une demi-heure en coupe de la Ligue face à Boulogne.

Du côté des internationaux, le gardien Peter Jehle ayant joué samedi dernier et mercredi risque de débuter sur le banc, l'entraîneur tourangeau souhaitant le faire souffler. Idem pour l'attaquant malien Tenema N'Diaye, même s'il n'est pas entré en jeu mercredi avec le Mali.
Devant, on devrait donc voir le duo Faye - Giroud, entrevu lors de la rencontre face à Boulogne-sur-Mer, lors du premier tour de la coupe de la Ligue.  Daniel Sanchez restant sur son 4-4-2 du dernier match gardera au milieu de terrain le duo Ca - Englebert, plutôt satisfaisant. L'ex-capitaine Antony Lopez Peralta en faisant les frais. Sur les ailes, à droite on retrouvera bien sûr Fatih Atik, à gauche par contre on pourrait voir Sigamary Diarra ou bien le brésilien Vinicius Evandro.



Tours FC : Deichelbohrer - Dujeux, Koscielny, Julio Santos, Bong - Atik, Englebert, Ca (cap.), Evandro ou Diarra - Faye ou N’Diaye, Giroud.

Remplaçants : Jehle - Mangane, Lopez-Peralta, Evandro ou Diarra - Faye ou N’Diaye.
En réserve : Tomas, Delétraz, Dramane Coulibaly et Cétout - Blessés : Gomez et Robic.


Nîmes Olympique : Puydebois - Ichalalène, Jeannel, Massot, Zarabi - Kébé, Horjak (cap.), Martin, Ech-Chergui - Malm, Kroupi.

Remplaçants : Lovergne, A.Cissé, Besnard, Bayod, Mostéfa




Rencontre à suivre en direct sur France Bleu Touraine :
ici.







Duel de promus aux Costières où les Crocos n'ont pas encore gagné.



À 18 heures pétantes, hier, l'orage a éclaté. Sur le terrain des Costières, les Crocos attendaient sagement leur entraîneur... qui n'est jamais venu. Éclair, tonnerre, trombes d'eau noyant rapidement la pelouse : ce sont eux qui l'ont rejoint dans le vestiaire, un retour forcé et une séance annulée dans la foulée.

« On a joué il y a deux jours, on ne comptait pas faire grand-chose » . Ce contretemps n'a pas spécialement chagriné Jean-Luc Vannuchi qui fera sa mise en place ce matin, avec les vingt joueurs déjà convoqués hier. Le coach nîmois n'a en effet pas donné de groupe puisque Horjak (genou droit) et Zarabi (cuisse droite) n'ont pas pu lever les incertitudes, légères a priori, qui pèsent sur leur participation.

Quels que soient les joueurs retenus, la donne restera la même, résumée par Malaury Martin : « Il faut être clair et ne pas se voiler la face, tout le monde attend les trois points. C'est une obligation, sans mettre la pression sur quiconque. » Prêté fin août par Monaco, le milieu relayeur nîmois qui fera ses grands débuts ce soir en L2, après s'être "échauffé" en Coupe de la Ligue, a beau n'avoir que 20 ans, il parle presque comme un ancien. « Pour se maintenir, il faut être costaud à la maison, engranger le maximum de points. » Si les cartons s'entassent encore dans l'appartement où il vient d'aménager, dans le club nîmois, « familial », Malaury Martin a rapidement trouvé sa place. Il fait déjà « quelques bises » et n'hésite pas à brancher. Il sait aussi analyser les événements.

« Les deux victoires enchaînées (Troyes et Libourne) avaient fait du bien aux têtes. La défaite a tout relancé » , dit-il ainsi du revers 3-1 à Châteauroux, mardi en Coupe de la Ligue, évoquant l'indispensable remise en question. « Ce match peut nous servir de leçon. On aurait dû le gagner. On n'a pas su saisir l'opportunité de tuer la rencontre. Le changement de tactique des Berrichons après le repos a perturbé notre organisation bien huilée. »

Et de pointer ce qui n'a pas fonctionné : « Nos lignes se sont distendues, on n'a plus fait les efforts en même temps. Il ne faut pas s'arrêter sur le résultat mais prendre conscience que si on est bien en place et bien organisé, on peut battre n'importe qui. En revanche, et cela vaut pour toutes les formations, dès qu'on est éparpillé, on laisse des espaces à l'adversaire qui sait les utiliser plus facilement qu'en National. »

Le National. Nîmes et Tours y jouaient encore l'an passé. Au stade des Costières, à l'aller (16 e journée), les deux clubs n'avaient pu se départager (0-0). Ces retrouvailles seront les premières de l'histoire en L2. « Tours est un adversaire direct pour le maintien. Il a trois points de plus que nous, tout est dit ! On veut le rattraper au classement et se relancer dans le ventre mou » , assène le gardien Nicolas Puydebois qui espère que ses partenaires apprendront à « gérer les résultats et les détails » qui, trop souvent, depuis le début de saison, parce qu'ils n'ont pas été maîtrisés, ont fait pencher la balance du mauvais côté.

« On ne va pas leur rendre la vie facile » , annonce Robert Malm qui veut « bonifier le succès à Troyes » en décrochant ce qui serait le premier succès de la saison aux Costières (défaites devant Brest et Lens).

Conclusion de Malaury Martin : « On a parfois bien joué et manqué de réussite. Mais là, sans négliger le jeu, l'important, ce seront les trois points. »




Thierry ALBENQUE




Customer Reviews at eShopperForum.com