TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Interview : Max Marty

Publié par toursfc.over-blog.com sur 22 Octobre 2008, 10:14am

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2


Voici une interview du manager général du Tours Football Club, l'inévitable Max Marty.





Après la belle victoire de Tours face à Lens (3-1), Max Marty est revenu sur la prestation de ses joueurs. Conscient de l'exploit réalisé, le manager général tourangeau garde les pieds sur terre mais se félicite du niveau de jeu déployé par son équipe.


MAX MARTY, comment avez-vous trouvé votre équipe ce soir (ndlr: lundi) ?

M.M.: Je pense tout d'abord à la victoire. La victoire du club. Tout le club s'est mobilisé pour que la fête soit belle. Ce fut un spectacle de qualité. Les joueurs ont terminé le travail sur le terrain. L'équipe a crânement joué sa chance, elle a été intelligente et lucide ce qui n'avait rien d'évident car je rappelle qu'elle est très jeune.


Le niveau de jeu jeu a été au rendez-vous, cela doit vous faire plaisir ?

M.M.: Effectivement. On sait qu'avec Daniel Sanchez, avec la qualité de notre effectif, on produit du jeu. On savait aussi que pour un match quasiment sans enjeu, c'est à dire qu'on ne joue ni la montée ni la descente ou une place en Coupe de France, le stade était plein (ndlr: 12700 spectateurs) et ça c'est toujours des choses assez rare. Cela nous fait très plaisir.


Au-delà du résultat qu'est-ce qui vous a plu ?

M.M.: On a réussi à se libérer, parce que vous savez, quand on ne fait pas partie des grands clubs et que l'on se retrouve devant la marche et après coup se dire, c'était pas mal mais on ne passe pas. Là ce n'est pas le cas. Ce soir ce qui est intéressant, c'est que l'on a eu cette capacité à se libérer avec des joueurs jeunes qui sortent d'expériences pas toujours faciles, je pense à Olivier Giroud, Tenema N'Diaye, Fatih Atik, Bocundji Ca. Des joueurs revanchards qui ont du talent. Ce soir je suis surtout très heureux pour eux, pour notre président, Frédéric Sebag, qui est au club depuis de longues années. C'est notre boulot que de donner du bonheur.


Comment voyez-vous la suite de la saison ?

M.M.: Maintenant, sur des matchs de cette qualité là, on a plus le droit d'être médiocre. On a encore le droit de perdre des matchs, mais l'objectif de cette équipe est de produire du jeu coute que coute. On n'a pas le droit de passer à côté d'un match pendant 90 minutes, pas le droit d'être ailleurs. On doit être compétitif, tenir un certain rang. Ce qui est intéressant c'est que ce genre de match nous oblige à être plus performants tout le temps et permet au club de progresser.


Tours a-t-il changé de statut après cette prestation ?

M.M.: Non, Tours n'a pas changé de statut. On restera toujours avec 7,5 millions d'euros, le 19e budget de Ligue 2. A un moment donné, les plus forts seront devant, l'argent ne fait pas le bonheur mais comme on dit, il y contribue. Sur la durée, les plus gros seront devant et logiquement Lens sera devant, c'est tout ce que je leur souhaite.




Eurosport - Propos recueillis par Baptiste Desprez au stade de la Vallée du Cher.




Commenter cet article