TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Montpellier Hérault - Tours FC : compte rendu

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 10 Janvier 2009, 19:50pm

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2



     -      

Montpellier Hérault - Tours FC : 1-1 ; Buts : Montano (35') pour Montpellier, Giroud (29') pour Tours ; Stade de la Mosson : 5.000 spectateurs ; Ligue 2 : 19ème journée ; Arbitres : M. Chat assisté de MM. Danos et Moreau.



© FEP/Panoramic



http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/wp-content/uploads/logo-nouvelle-republique-du-centre-ouest.gif


« Montpellier - TFC : 1-1. Les Bleus ont bien commencé l'année avec un nul largement mérité. Et ils auraient même pu gagner en deuxième période.
 
Bravo Tours ! Le compliment émane de coach Courbis à la fin du match. « Il n'y a rien de plus dangereux qu'un promu qui a son maintien en poche, qui est donc décontracté… Tours est bien organisé, avec de bons joueurs. Et l'on comprend mieux pourquoi cette équipe pose des problèmes à toutes les autres équipes. »
Plus que le point pris à Montpellier, c'est la manière qu'il faut retenir, en effet. Les joueurs de Daniel Sanchez sont restés fidèles à leurs idées, en développant un jeu cohérent, supérieur à celui de Montpellier. Et il s'en est d'ailleurs fallu de peu qu'ils raflent la mise, en deuxième mi-temps. Il a juste manqué un zeste de lucidité et de confiance… Mais bon, un point, c'est déjà bien. Et 28 à la fin des matchs aller, c'est Byzance !
 
Un milieu royal
en deuxième mi-temps
 

Pourtant, en début de match, on se disait qu'on avait passé l'âge de croire au Père Noël. En apprenant le forfait de dernière minute de Koscielny à cause d'un genou douloureux, on a cru que ce ne serait pas un cadeau pour le TFC et sa défense. Pensez que si l'on excepte Bong, tous les autres joueurs, Ribeiro, Delétraz, Tomas, Mangane composaient la défense de CFA 2 en début de saison !
Face à la meilleure attaque de Ligue 2, la défense tourangelle avait donc des allures du pont de la rivière Kwaï. Branlant. Mais il faut admettre que nos craintes n'étaient pas fondées tant les défenseurs tourangeaux ont été remarquables de solidarité et de concentration. Et hormis un coup franc de Costa sur le montant et une « savonnette » de Mangane, le TFC passa bien le cap du premier quart d'heure. Mieux, une fois laissé passé l'orage, le quatuor Diarra-Giroud-N'Diaye-Atik commença à donner le tournis à une défense un peu abandonnée par son milieu… Diarra ne fut pas loin de toucher au but, mais c'est Giroud qui se chargea d'encaisser les dividendes sur une déviation géniale de N'Diaye. Le 4e but de la saison du grand Olivier et son 5e de l'année naissante…
Seulement, Montpellier possédait Costa, un maître artificier, meilleur passeur du championnat, qui délivra son septième caviar de la saison pour Montano. D'ailleurs, le TFC fit de l'huile sur chaque coup franc et corner de Costa. Une occasion à chaque coup !
Par bonheur, le TFC attaqua la deuxième période de manière plus agressive et monta joliment en puissance, confisquant le ballon aux hommes de Courbis. Avec un Atik, un Englebert, un Ca redevenus maîtres du milieu de terrain. Sans oublier un Giroud faramineux devant et un N'Diaye retrouvé. Les Montpelliérains coururent dans le vide, sauvés deux fois miraculeusement par Pionnier et… le montant.
Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain, alerte, intelligente, vive face à des joueurs pas loin d'être cramés. Le TFC conserva donc le nul aisément, ce qui le met dans les meilleures conditions avant de recevoir Metz. L'occasion de rêver tout haut. Dans le premier quart du tableau…
»


Jean-Eric Zabrodsky -



Tours FC : Ribeiro - Delétraz, Tomas, Mangane (Santos 70'), Bong - Atik, Ca (cap.), Englebert, Diarra (Cétout 83')  - Giroud, N'Diaye (Faye 90').


Montpellier Hérault : Pionnier - Collin, Dzodic (cap.), Yangambiwa, Sabo - Delaye (Ouadah 46'), Marveaux, Costa (Bocaly 66') - Ait-Fana, Compan (Camara 42'), Montano.




Les réactions :



Roland Courbis (Entraîneur de Montpellier) : « On avait battu Lens et Ajaccio et on se voyait bien prendre neuf points sur neuf. Mais notre début d'année est plus que timide. Et Tours a brouillé les cartes. »


Daniel Sanchez (Entraîneur du Tours FC) : « C'est évidemment un bon point quand on connaît nos problèmes à l'extérieur. On aurait pu faire mieux en deuxième mi-temps car on l'a dominée. On a un gros potentiel offensif, on le sait. Il nous reste à gagner encore en lucidité.
« Ce soir, on jouait avec une défense remaniée (sans Koscielny, mais aussi sans Mangane, blessé en deuxième période). Avec aussi notre troisième gardien, très jeune, qui prend de l'assurance. Preuve qu'on ne joue pas qu'à onze, mais à vingt-deux. On a 28 points, il faut en prendre 14 le plus vite possible pour le maintien. »




Commenter cet article