TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Tours FC - Nîmes Olympique : revue de presse

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 22 Février 2009, 03:42am

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2


Voici le résumé de la rencontre vu du côté nîmois avec le compte rendu du quotidien Midi Libre.


" Nîmes de nouveau à la lanterne "


DR


Tours a enfin gagné en 2009 ! Depuis la venue de Nîmes en son stade hier, l'équipe de Daniel Sanchez a retrouvé le goût de la victoire qui la fuyait depuis mi-décembre et la trêve. Confirmant ainsi son succès de l'aller (0-1). A l'inverse, le Nîmes Olympique de Jean-Michel Cavalli n'a toujours pas rapporté le moindre point en trois déplacements. En plus, en Touraine, les Crocodiles en ont pris une bonne : un terrible 4-1 !

L'entraîneur nîmois ne cachait pas son désarrois : « Nous avions fait le plus difficile, c'était la première fois que nous marquions à l'extérieur, que nous ouvrions le score. » La contre performance redoutée. Celle qui leur redonne la lanterne rouge à cause de la victoire de Reims à Boulogne... Pourtant, avec un 5-3-2 identique à celui imposé
contre Troyes (avec Malm à la place de Sidibé), les Nîmois avaient ouvert le score. Echappé sur la droite, Bayod décocha un de ses centres précis. Salin, gardien remplaçant, cafouilla le ballon dont profita Mandrichi (0-1, 12e).
"Quichés" dans leur moitié de terrain, les Nîmois profitaient alors des approximations de leurs adversaires. Une faute anodine de Sankharé donna aux locaux l'occasion de se refaire. Car le coup franc puissant de l'ex-Nantais Keseru, repoussé des deux poings par Puydebois, fut repris par Giroud (1-1, 35e).

Premier coup de pied arrêté et premier but encaissé... Le pire était à venir. Sur une nouvelle faute sifflée contre Sankharé, Tours se voyait offrir un deuxième coup franc. Cette fois, juste à droite et à l'entrée de la surface. Deuxième chance pour Keseru, et nouveau tir cadré, toujours du gauche, accompagné par Puydebois dans ses cages (2-1, 44e). Pas vraiment mis en danger dans le jeu, Nîmes Olympique plia en un quart d'heure et deux coups francs.
Aux grands maux, les remèdes radicaux : dès le retour des vestiaires, Jean-Michel Cavalli lança Enza-Yamissi à la place de Sankharé. Forcément dans ses petits souliers, le réserviste se signala par une tête juste à côté du cadre de Salin sur un coup franc de Bayod (55e). Une occasion signifiant un bon quart d'heure des Crocodiles avec Colloredo remplaçant de Malm.

Malheureusement, après une première alerte sur un centre tir mal négocié d'Atik (64e), Tours méchamment opportuniste, aggrava le score un peu contre le cours du jeu. L'immense attaquant Giroud s'arrangea pour ouvrir le chemin du but à son capitaine Ca (3-1, 65e) avant sa sortie.

Les Tourangeaux ratèrent d'un rien le 4 à 1 avec une tête de ce même Giroud qui tapa la barre de Puydebois (78e). Bayod inquiéta bien Salin sur un joli coup franc dans la minute suivante, mais Puydebois dut lui aussi encore s'interposer devant Bong (86e). Ce ne devait pas être sa soirée, puisque le buteur Giroud refit surface pour inscrire un doublé (4-1, 89e) ... Sans commentaires.




Laurent GUTTING - www.midilibre.com