TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Interview Daniel Sanchez avant RC Lens - Tours FC

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 29 Mars 2009, 00:42am

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2



Daniel Sanchez, entraîneur du Tours FC : « Le championnat n'est pas pour autant fini »


Assurés du maintien, c’est avec beaucoup de sérénité que Daniel Sanchez et son équipe se déplaceront chez le leader lensois. Mais même si le coach tourangeau savoure à l'avance le plaisir de disputer une rencontre à Bollaert, ce ne sera assurément pas un groupe de touristes qui débarquera, lundi, en Artois ...




Comment se porte votre équipe depuis le dernier match face à Lens ?

Au jour d’aujourd’hui, je suis assez satisfait de ce que nous avons fait. Nous avons 42 points, cela correspond en principe aux nombre de points du maintien. Pour un club qui est promu et qui assure le maintien à dix journées de la fin, je pense que c’est une bonne performance. Globalement, depuis le match aller, je suis plutôt content de ce que nous avons fait. A domicile, nous avons été performants. Moins à l’extérieur, c’est vrai.

Dans ces conditions, et après une série de cinq matchs sans défaite, dans quel état d’esprit allez-vous vous déplacer à Bollaert ?

Même si nous nous maintenons, le championnat n’est pas pour autant fini. Il reste dix matchs à jouer, et nous nous devons de les aborder le plus sérieusement possible. Nous savons que face à Lens, ce sera un match particulier. Nous allons affronter le leader, qui plus est chez lui. Ce sera en plus un contexte que nous n’avons pas l’habitude de côtoyer. Nous allons jouer devant 30 000 spectateurs. Ce n’est pas notre quotidien, il faut le reconnaitre. Ce sera un match intéressant à vivre et à jouer, d’autant plus que nous n’avons pas la pression du résultat. Nous n’allons pas dans une situation où nous nous disons « Si nous perdons, ce sera catastrophique ! ». Nous irons pour faire le meilleur match et le meilleur résultat possible tout en étant assez libéré. Mais attention : il faudra faire la différence entre être libéré et trop décontracté.

C’est une série de matchs face à de grosses cylindrées qui débute, pour vous, lundi à Lens…

Sans minimiser les autres équipes, Lens inaugure une grosse série avec Angers, Strasbourg, Guingamp, Boulogne-sur-Mer, Montpellier… Nous savons que ce ne sera pas facile. Mais, dans le football, nous ne savons jamais où nous prendrons des points.

Que craignez-vous le plus chez les Lensois ?

Une réaction de leur part. Ils viennent de faire deux résultats mitigés à domicile, dont le dernier qu’ils ont perdu. Nous pouvons aussi craindre la valeur de l’équipe entière. Je ne dissocie pas le collectif. Lens est premier. Depuis le début, il est là ! Ce club lensois, c’est quelque chose de particulier par rapport à la Ligue 2. Logiquement, nous ne devrions pas jouer Lens en Ligue 2 !



Propos recueillis par Leïla Talbi - www.rclens.fr