TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Interview Tenema N'Diaye avant Tours FC - US Boulogne-sur-Mer

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 6 Mai 2009, 23:34pm

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2


Tenema N'Diaye, attaquant du Tours FC : « La fatigue, connais plus ! »


Le meilleur buteur du Tours FC, Tenema N'Diaye, ne veut pas manquer l'occasion, sans doute unique, de monter en Ligue 1.



Cliquez pour voir l'image en taille réelle


« Quand on est à quatre journées de la fin et qu'on est à deux points de la montée en Ligue 1 qui est le rêve de tout footballeur, la fatigue, je connaîs plus ! Et tout le monde passe au-dessus de ça. »
Tenema N'Diaye a vite tourné la page amiénoise qu'il n'a pas aimée du tout. « Difficile dès le départ, je n'ai presque pas touché de ballons et quand j'en ai touché, je les ai loupés ! »
Le Malien s'est fendu d'un geste de dépit d'ailleurs et a souvent pesté contre lui et ses coéquipiers, ce qui n'est jamais bon signe.
« Tout seul devant, c'est usant. Tu fais des efforts, tu perds du jus. Heureusement, en deuxième période, on a été mieux et on a tenu le résultat. »
 
Un match de fous à l'aller

 
Un nul qui permet au TFC de rester dans la course à la montée et de se frotter à Boulogne avec des ambitions intactes… « C'est une équipe que je respecte mais que je ne crains pas. Par contre, je sais que ce sera difficile. C'est une formation qui va de l'avant et qui jouera à quitte ou double, comme nous. »
Boulogne n'est pas spécialement un bon souvenir pour Tenema N'Diaye, expulsé la saison dernière dans le Pas-de-Calais, en 16e de finale de la coupe de France, le TFC s'étant finalement qualifié au bout du suspense. Mais le Malien a une mémoire sélective, seules les séquences de cette saison retiennent son attention.
« On a perdu en coupe de la ligue contre Boulogne en août, mais j'étais avec la sélection nationale du Mali ; à l'aller, en championnat, il y a eu un match de fous. On a mené 2-0, on a pris trois buts en dix minutes et on a fini par égaliser. »
Le plus étonnant est que Tenema n'est pas… étonné par cette fin de championnat. « Au début d'une course, tout le monde pense à la victoire. Nous sommes tous des compétiteurs et sur la ligne de départ, les vingt clubs songent tous à finir devant, croyez-moi. Personne ne veut terminer dernier ! »
La confiance de Tenema est d'autant plus grande qu'il va retrouver son compère Giroud. « Il a fait les efforts pour revenir vite, chapeau ! Mais ce ne sera pas facile pour lui car il a été arrêté quinze jours. »
Tenema n'est pas regardant sur le choix de son alter ego : « Si on me demande de jouer aux côtés de Daniel Sanchez ou de Max Marty, pas de problème, je joue avec eux ! »
Enfin, pas de problème, c'est vite dit… Mais bon, il préfère tout de même Olivier Giroud. Et en bon camarade, il a une pensée pour Claudiu Keserü : « Franchement, avec lui, c'était super, l'idéal. Il va me manquer… »
Un dernier mot sur la sélection nationale, sujet qui lui tient à cœur. Ses récentes perfs ont rendu la ligne entre Tours et Bamako plus claire.
« Le coach de l'équipe nationale m'a appelé il y a trois jours. Il m'a dit de continuer et qu'il comptait sur moi les 7 et 14 juin contre le Ghana et le Bénin. »
Au bout, un voyage à gagner en Afrique du Sud.

 

 

J.-E. Zabrodsky - La Nouvelle République