TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Stade de Reims - Tours FC : les réactions

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 16 Mai 2009, 20:22pm

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2


Voici les réactions suite au résultat nul 0-0 entre le Stade de Reims et le Tours FC.




http://www.foot-national.com/upload/photo/500x333/20090515iconsport_oap150509_01_06.jpg



Daniel Sanchez (Entraîneur du Tours FC) : « Le nul me satisfait, on savait que le contexte serait difficile, on a été bien servis. Mais si c'était engagé, c'était toujours correct. On a souffert, mais on a tenu bon. Compte tenu des autres résultats, on ne se plaint pas. On est même en meilleure position qu'hier car on a désormais un match à la maison et un match à l'extérieur.
Maintenant, notre situation ne change pas : il y a un mois, on savait qu'il fallait impérativement battre Boulogne et Montpellier. Il faut toujours battre Montpellier.
Sinon, c'est vrai que ce sont nos qualités morales et physiques qui ont prévalu ce soir. Mais on ne peut pas être beaux tous les week-ends. Cela étant, Reims est une belle équipe, elle a fait son match et on en a d'autant plus de mérite.
Maintenant, contre Montpellier, ça sera un fabuleux défi à vivre ! »



Luis Fernandez (Entraîneur du Stade de Reims) : « Je suis déçu pour mes gars. Je crois que c'est notre meilleur match depuis que je suis entraîneur ici. On a bien joué, on a pressé, on a tout fait, mais on n'a pas marqué le but qui aurait été mérité. Il y a encore eu certains oublis de la part de l'arbitre. M. Poulat faisait sa tournée d'adieux, il va nous "manquer". C'est vrai que Reims n'a pas le profil d'une équipe de bas de classement, aujourd'hui. Vu les autres résultats, on n'a qu'une chose à faire, c'est gagner à Strasbourg maintenant. »


Laurent Koscielny (Défenseur du Tours FC) : « On s'était préparés mentalement à un tel défi. On n'a pas été surpris. On a desserré l'étau au bout d'une demi-heure. Il fallait être costauds physiquement, mais monter est à ce prix. On savait que Reims ne lâcherait pas de la première à la dernière minute. Pourtant, on a tenu. Depuis plusieurs mois, l'équipe s'est forgé un mental. On défend à onze. Et ça nous vaut un nouveau point à l'extérieur. C'est ce qu'il nous fallait pour jouer un match décisif contre Montpellier. Pour un joueur, vivre de tels moments est excitant. »