TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Interview Daniel Sanchez avant Tours FC - Montpellier HSC

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 22 Mai 2009, 02:11am

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2


Daniel Sanchez, entraîneur du Tours FC : « Un match de coupe »


Duel décisif vendredi pour le Tours FC. Le match opposant les Tourangeaux aux Montpelliérains constitue l'affiche de la 37e journée du championnat. En cas de victoire, les Héraultais ont l'occasion de mettre hors jeu pour la montée en Ligue 1 Laurent Koscielny et ses coéquipiers. Daniel Sanchez, le technicien de Tours, revient sur la belle saison de son équipe.






Vous êtes l'équipe surprise du championnat, comment vivez-vous votre statut ?
Nous vivons très bien la situation. Tout ce que nous vivons n'est que du bonus, personne n'avait prévu qu'on joue la montée. Certes nous restions sur une bonne dynamique après notre montée de National, mais jouer la montée c'est inespéré. Maintenant nous allons défendre notre chance et nous ferons tout pour être promus.

Vendredi vous recevez Montpellier, comment allez-vous aborder ce match capital face à un concurrent direct ?
Nous allons aborder le match de vendredi comme une finale de coupe. Les Montpelliérains possèdent deux points de plus que nous, pour leur passer devant il nous faut les trois points. Ce match est à quitte ou double, soit on gagne et nous passons devant notre adversaire du jour, soit, en cas de défaite, nous pouvons faire une croix sur la montée.

Comment expliquez-vous les bonnes performances de Tours à domicile?
La confiance a joué un rôle primordial dans notre bon parcours au Stade de la Vallée du Cher. Depuis le début de saison nous sommes performants à domicile où nous n'avons perdu que deux fois (pour 14 victoires et deux nuls). A domicile nous avons pris conscience que nous pouvons battre n'importe qui.

D'autant plus que vous restez sur une belle série de 13 matches sans défaite...
C'est vrai que l'équipe reste sur une belle série. En plus d'être performants à la maison, nous sommes devenus compétitifs à l'extérieur, cela nous permet d'ailleurs d'être encore en course pour la montée.

Comment votre groupe va-t-il aborder le dernier tournant de la saison?
Actuellement, mes joueurs sont déterminés, ils souhaitent finir le championnat le mieux possible. Nous savons que finir sur le podium ne sera pas facile mais ça reste faisable, il va falloir se battre jusqu'au bout. Ce qui peut jouer en notre faveur c'est que nous n'étions pas attendus. Mentalement les joueurs ne sont pas tendus contrairement aux autres équipes comme Montpellier ou Strasbourg pour qui la remontée est le principal objectif.

"Tout est encore possible"

L'arrivée de Keseru au mercato hivernal semble avoir fait du bien à votre équipe...
Depuis son arrivée, il y a trois mois, Claudio Keseru a inscrit sept buts en douze rencontres. Au-delà de son efficacité devant le but adverse, il nous a apporté son réalisme, sa technique et son sens du but. Sa blessure est un coup dur, avant tout pour lui et pour toute l'équipe, il va falloir faire avec.

Espérez-vous conserver certains de vos joueurs, Koscielny et N'Diaye notamment, si jamais vous n'êtes pas promus en fin de championnat ?
Ils ont été performants durant la saison et leurs prestations leur permettent d'aller plus haut, cela fait partie des risques. Comme ils sont encore sous contrat, les clubs intéressés devront débourser de l'argent pour les faire venir. Ces rumeurs font parties des aléas de l'intersaison. Avec l'argent récolté nous repartirons avec de nouveaux joueurs qui viendront se greffer à l'ossature présente.

Plus personnellement, pourriez-vous me dire quelques mots sur votre avenir ?
Actuellement je réfléchis. J'attends la fin de saison pour en savoir un peu plus sur mon avenir. Il m'est offert la possibilité de prolonger ici et je possède aussi quelques pistes, toutefois rien n'est encore fait.

Que pensez-vous du final de la Ligue 2 pour la montée ?
Exceptés les Lensois, déjà promus et qui peuvent remporter le titre dès vendredi, cinq équipes se disputent les deux derniers sièges menant à la Ligue 1. Montpellier et Strasbourg comptent deux points d'avance sur un trio composé de Metz, Tours et Boulogne. Toutefois, tout est encore possible, on devrait connaître les deux autres promus lors de l'ultime journée.

 

 

Commenter cet article