TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Yannick Yenga, l'année de l'éclosion ?

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 31 Juillet 2009, 14:30pm

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


http://www.smcaen.fr/actualites/photo/sm-caen-tours-fc/LM19840.jpg


Pressé qui comme Yannick a fait un long voyage… En 2002, à 16 ans, il a quitté sa Touraine d'adoption et son Tours FC (alors en CFA) pour Le Mans. D'abord pour la réserve du MUC, puis le groupe pro et une apparition en Ligue 1 en 2003-2004. « J'étais sur mon nuage… » Malheureusement, le garçon s'est un peu perdu en chemin. « Je me suis relâché. J'ai commis beaucoup d'erreurs, connu beaucoup d'échecs parce que je n'ai pas su me mettre dans la tête que foot était mon métier. Je n'étais alors pas assez pro. »
Le voilà, en National, à Châtellerault en 2005-2006. « Cela m'a fait un choc. J'étais vraiment déçu de partir du Mans, mais on ne s'est pas entendu sur une prolongation de contrat. Cela m'a fait mal et j'ai mis du temps à m'en remettre. »« Au PFC, j'ai bien débuté mais j'ai connu un gros trou noir durant les six derniers mois. »
L'analyse est sincère, sans détours. Les leçons semblent avoir porté leurs fruits. « Je sais que je n'ai pas fait tous les efforts pour y arriver. J'aurais pu éviter ces deux années en National. Je suis encore jeune (24 ans) mais je pense sincèrement que j'aurais déjà pu être au-dessus… Des proches m'ont dit des vérités. Cela m'a servi. »
 
“ Quand je suis devant le but… ”
 
Alors quand le Tours FC l'a contacté cette année, Yannick Yenga n'a pas mis longtemps à se décider. Fin du long voyage. Début d'une nouvelle aventure. « C'est une saison important pour moi qui s'annonce… » Il s'y est jeté en tout cas à corps perdu. Croquant dans les matchs de préparation comme un « crève-la-dalle ». « J'avais envie de travailler pour un bon coach et j'avais un bon contact avec le manager Max Marty. Il a été honnête avec moi. Je retrouve un club qui a grandi. Plus pro. »
Une équipe qui a fait ses preuves l'an passé également. Et un public qui se cherche un nouveau « chouchou » depuis le départ de Ténéma N'Diaye. « On m'a dit du bien de lui. Le remplacer n'est pas pour autant un challenge. Je veux juste faire une bonne saison. Avec Olivier (Giroud), on s'entend bien, on se cherche sur le terrain. A la base, je suis un milieu offensif reconverti attaquant. J'aime donc décrocher, jouer pour les autres. Mais quand je suis devant le but, en revanche… En tout cas, je me sens bien. » L'éclosion, enfin ?



La Nouvelle République