TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Tours FC - EA Guingamp : 2-0 - Compte rendu

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 31 Août 2009, 00:07am

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


Avec la manière !



            -      

Tours FC - EA Guingamp : 2-0 ; Buts : Atik (55') et Giroud (70') ; Stade de la Vallée du Cher : 5.849 spectateurs ; Ligue 2 : 5ème journée ; Arbitres : M. Julien assisté de MM. Santigli et Zakrani ; Avertissements : Tomas (76') à Tours, Argelier (40'), Giresse (43') et Diallo (59') à Guingamp.



Cliquez pour voir l'image en taille réelle


Comme la saison passée, le Tours FC semble intenable à domicile ! Une belle victoire sur Guingamp grâce à des buts d'Atik et Giroud.

Une victoire construite en seconde période pour le Tours Football Club. L'envie et la hargne dans les duels étaient indéniablement du côté tourangeau dans une seconde période quasiment à sens unique. Les plus émoussés n'ont pas été ceux qu'on croyait. Rappel, Victor Zvunka avait aligné une équipe bis à Hambourg jeudi, tandis que Daniel Sanchez avait aligné l'équipe type à Metz. Cela confirme l'excellente prestation face au Havre (2-0) et surtout balaie les deux derniers revers d'affilés (Laval 0-1, Metz 1-2) ! Le Tours FC est désormais en cinquième position, comptabilise huit points, pour une seule défaite. On peut donc tirer un premier bilan et dire clairement que le Tours Football Club a réussi son entame de championnat ! On ne s'enflammera pas comme le site internet de L'Equipe qui écrivait après la rencontre que «Tours s'affirme de nouveau comme un candidat crédible à la montée», mais on peut tout de même dire que l'on est ce soir plutôt optimiste par rapport à la suite de la saison.

C'est pourtant l'En Avant de Guingamp qui avait bien démarré la rencontre. En monopolisant le cuir durant les trente premières minutes. Mais sans être trop dangereux, mis à part sur une grosse frappe d'El Jadeyaoui (19'). La plus grosse réaction vient d'un coup franc de Yenga, de peu à côté (34'). Mais c'est surtout Xavier Tomas qui est tout proche d'ouvrir le score peu avant la mi-temps. Sur un corner, sa tête oblige Trévisan à une superbe envolée, le ballon touchant même la transversale (45').

La seconde période va être totalement différente. Les tourangeaux démarrent pied au plancher. Avec encore une tête de Tomas (47'), une reprise de Yenga (49') ou encore une frappe d'Atik (52'). Puis la superbe ouverture du score tourangelle. Une merveille de passe accrobatique d'Olivier Giroud, pour Fatih Atik qui reprend également de volée pour tromper Stéphane Trévisan (1-0, 55'). Pas de réaction du côté breton. Alors les tourangeaux insistent. Chahir Belghazouani, auteur d'un bon match, oblige le gardien guingampais à une belle claquette sur coup franc (65'). Puis le second but tourangeau. Au démarrage de l'action, Julien François, qui trouve Yenga, qui lui même centre pour Olivier Giroud qui coupe au premier poteau et trompe le portier de l'En Avant (2-0, 70') ! Les tourangeaux ont fait le plus dur et assomment une équipe bretonne totalement dominée dans cette seconde période. Julien Cétout, titulaire à la place d'Alexandre Dujeux, aurait pu aggraver le score (77'). Tout comme Giroud, mais sa belle frappe enroulée des vingt-cinq mètres heurta le poteau (86') !

Victoire en toute logique des tourangeaux, lors d'un match finalement plus facile qu'on ne le pensait. Parfait avant cette mini-trêve. Le championnat reprendra ces droits le 11 septembre avec un déplacement à Metz.



Tours FC
:
Salin - Cétout, Tomas, Genevois, N'Ganga - Atik (Belaud 89'), François, Englebert (cap.), Belghazouani  (Gomez 80') - Giroud (Touré 90'), Yenga
. Entraîneur : Daniel Sanchez.


EA Guingamp
:
Trévisan - Deroff (Argelier 73'), Koné, Colleau (cap.), Delgado
- Mathis, Diallo - El Jadeyaoui, Bazile (Ogunbiyi 61'), Giresse - Scarpelli (Allaoui 61'). Entraîneur : Victor Zvunka.



A noter la surprise au coup d'envoi avec la titularisation de Romain Salin, en lieu et place de Jérémy Sopalski, excellent depuis le début de la saison. Un choix pour le moins étonnant.