TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


5.000 places de plus - Tours Infos

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 11 Septembre 2011, 23:01pm

Catégories : #Saison 2011-2012 : Ligue 2

Voici un article figurant dans le magazine mensuel de la ville de Tours, dans la rubrique "Evénement du mois".

 

De septembre à décembre, le stade de la Vallée du Cher entame une phase importante de sa rénovation : la création d'une tribune modulaire couverte qui portera la jauge à 17.000 spectateurs, la norme en Ligue 2.

 

stade-virage-nord-vdc

Une tribune modulaire couverte au nord du stade sera ouverte au public à la fin de l'année. En partie haute, 16 loges. Associés à la tribune, deux buvettes et deux blocs sanitaires.

 

Depuis son retour en Ligue 2 en mai 2006, pour une saison, et depuis 2008 sans interruption, le Tours Football Club dispose de plusieurs dérogations pour évoluer dans "l'antichambre de l'élite". La Ligue de Football Professionnel exige des clubs de L2 qu'ils puissent, entre autres, accueillir 17.000 supporters les soirs de matchs. Or, le stade (utilisé depuis 1978), propriété de la Ville, dispose d'une capacité de 12.000 places. Comme le club, usager du stade, a bien entendu l'intention de se maintenir en L2, la Ville, propriétaire, devait trouver un compromis pour donner satisfaction à la Ligue et réduire les coûts d'une opération, dont la validité dépend de résultats sportifs tout à fait aléatoires.

 

Maître d'ouvrage, la Ville, soutenue par la Région et le Conseil général, avait programmé 6,132 millions d'euros de travaux cette année, incluant la construction d'une tribune couverte au nord de l'enceinte. D'une capacité de 5.000 places, son chantier démarre ce mois-ci.

 

Agir vite et bien

Le 7 mars dernier, la Ville de Tours s'engageait dans une procédure de conception-réalisation. L'organisation d'un seul concours liant un architecte à une entreprise chargée de réaliser son projet permettait de gagner un temps précieux. Le 24 juin dernier, l'architecte Bertrand Penneron et GTM Bâtiment (groupe Vinci) l'emportait.

 

Quinze jours plus tard, un permis de construire était déposé, assorti d'une étude de sûreté et de sécurité publique (ESSP) visée par la Préfecture. Autour d'une même table, les institutions concernées par le chantier (polices nationale et municipale, service circulation de la Ville, pompiers, etc ...) ont pu discuter des questions de sécurité, notamment de la fiabilité de la structure, modulaire, et de l'impact potentiel de 5.000 nouveaux supporters dans l'environnement direct du stade.

 

Outre l'installation d'un nouvel écran d'affichage, le stade disposera avenue Camille Chautemps d'une esplanade et d'une billetterie (12 guichets) à part entière, capable d'absorber les entrées et sorties de 9.000 personnes en une heure. A noter que les spectateurs installés dans la nouvelle tribune y accèderont par un cheminement dépourvu du moindre escalier, les personnes à mobilité réduite apprécieront.

 

Mieux contrôler les mouvements de la foule

Qui dit nouvelle tribune, nouvel accès, dit plus de monde. Une nouvelle voie de desserte intérieure, partant du parvis de l'entrée principale à l'ouest jusqu'aux gradins sud, a été réalisée durant l'été. De 6 mètres de large, éclairée et vidéosurveillée, elle contourne l'enceinte et doit désengorger les coursives pour une évacuation rapide de la tribune d'honneur, dont l'accès était emprunté ... par tout le monde (ou presque). Des portails supplémentaires inciteront le public à choisir le bon chemin pour rejoindre ou quitter leur place plus rapidement. Autres détails qui comptent, côté tribune visiteur, des bâtiments modulaires serviront dorénavant d'infirmerie et de buvette et la zone de presse, en tribune d'honneur, a été quant à elle doublée. Pour un meilleur confort de travail, des petits escaliers déterminent des zones de quatre journalistes, dont les entrées ou sorties ne viendront plus gêner les collègues, qui espérons-le, commenteront ici de bien belles rencontres.

 


 

Après le grand hall, le stade

Bertrand Penneron, à qui l'on doit le grand Hall, "aime les projets de territoire, les gros dossiers, qui nécessitent d'agir vite et obligent à l'efficacité." S'agissant d'une demande de tribunes démontables, la société Alcor, déjà responsable des gradins mobiles du Grand Hall, est de la partie. "Avec eux, avec GTM, la fonctionnalité du stade, la circulation des supporters, ont été étudiées ... Les fondations de la nouvelle tribune intègrent aussi la nouvelle réglementation parasismique." Concernant l'esthétique de la construction, "l'important était qu'elle s'intègre dans l'ellipse originelle du stade."



 

=> Découvrez la maquette du futur virage Nord du stade de la Vallée du Cher en cliquant ici.