TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Interview d'Antony Lopez Peralta avant Laval / Tours FC

Publié par www.toursfc.over-blog.com sur 7 Décembre 2007, 11:22am

Catégories : #Saison 2007-2008 : National

 

Voici une interview d'Antony Lopez Peralta, le milieu récupérateur tourangeau et ex-lavallois qui affrontera ce soir son ancien club.

En match amical de début de saison, les Tangos avaient battu Tours (1-0), à Château-Gontier. Gilles Fabien retrouvera demain soir l'ancien Lavallois Antony Lopez Peralta sur son chemin. : Jean-François Quinebêche

Ici,cet été en amical (0/1), Antony Lopez Peralta face à un ex-tourangeau, le buteur Gilles Fabien.

Antony, pourquoi êtes-vous parti de Laval à l'inter-saison ?

" Pour des raisons qui m'ont un peu échappé. Je voulais poursuivre ma carrière au Stade lavallois. Je demandais le même salaire que la saison dernière (3 500 € bruts par mois), mais on m'en proposait 3 000 € bruts. Je ne trouvais pas normal qu'on baisse mes émoluments, d'autant que le discours de certaines personnes du club était que Laval voulait absolument me garder. La preuve que non. Je demandais juste un petit effort financier de leur part. "

Pourtant, avec la baisse du budget du club, il semblait logique que les salaires, y compris le votre, soient revus à la baisse, non ?

" Oui, mais lorsque j'ai appris que, dans le même temps, Laval recrutait des joueurs à des salaires équivalents ou supérieurs à 3 500 € bruts, je me suis dit que quelque chose ne tournait pas rond. De plus, des agents venus de droite et de gauche s'étaient mêlés à mon histoire. Il y a eu des quiproquos et la porte s'est fermée. Pendant un moment, j'étais déçu et frustré. "

« La page lavalloise est tournée »

Vous ne l'êtes plus, désormais ?

" Non, ça va mieux. Vendredi, je serai heureux de revoir tout le monde au club. La page est tournée. "

Le bon parcours avec Tours, 2e, a dû aider à vous faire avaler la pilule.

" Tout à fait. Après un début de saison laborieux, tant sur le plan personnel qu'au niveau de l'équipe, ça va mieux. Je joue désormais tous les matches, je marque des buts (N.D.L.R. : 3 depuis le début de la saison) et je me sens bien dans ce groupe. Tours est invaincu depuis huit rencontres et développe un jeu intéressant, à l'image de Laval, d'après ce que j'ai entendu dire. "

Justement, comment jugez-vous la première partie de saison de votre ancien club ?

" J'ai gardé de très bons contacts avec des anciens partenaires, comme Arnaud Balijon, qui me raconte cela de l'intérieur. Je n'ai que des bons échos, notamment sur l'ambiance du groupe et le message du coach, Philippe Hinschberger, qui semble bien passer. Vu de l'extérieur, Laval a eu du mal en début de saison, mais la machine s'est mise en route en dépit des évènements extra-sportifs (N.D.L.R. : les cas Vauvy et Biakolo). Laval, comme Tours, se mêlera à la lutte pour la montée. "

« Six ou sept clubs peuvent monter »

Qui, selon vous, est le mieux armé cette saison pour accéder à la L2 ?

" Il n'y a pas d'équipe au-dessus du lot, comme la saison passée. Tout le monde peut battre n'importe qui. La lutte finale pour la montée ne se jouera non pas entre trois ou quatre équipes, mais plutôt six ou sept. Celles qui sont actuellement en tête. "

Aujourd'hui, votre ancien partenaire du milieu de terrain, Rémi Gomis, s'épanouit en L1 à Caen. Êtes-vous surpris par son ascension ?

" Pas vraiment. D'ailleurs, aucun Lavallois ne pourra dire qu'il ne mérite pas ce qui lui arrive. Il a su saisir sa chance et cela ne m'étonne pas. Il est amené à devenir un bon joueur de L1. "
 

Ému de revenir à Le Basser vendredi ?

" Bien sûr. En plus, Laval fait partie des belles ambiances et des beaux stades du National. Au début du match, ça va me faire bizarre, mais je vais me « remettre dedans » rapidement. "

 

 

 
Propos recueillis par A. Huchet pour Ouest-France.
................................................................................................................
 
Dramane Coulibaly l'attaquant malien du TFC a effectué un test concluant hier et pourrait être ce soir sur le banc de touche, au détriment bien sûr d'un autre joueur (Conté, Tomas, Diop ou Diagouraga).
 
L'équipe tourangelle pour ce soir :  Raimbault ; Delétraz, Koscielny, Manganne, Cherfa ; Robic, Lopez Peralta, David Coulibaly (cap.), Hatchi, Gomez ; N'Diaye.