TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Basculer du bon côté !

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 30 Décembre 2009, 15:20pm

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


Le manager général, Max Marty, s'est livré à une interview intéressante dans la Nouvelle République de ce jour. Il parle notamment du mercato qui s'annonce chaud en Touraine.



marty.jpg



Avec trois matchs en huit jours à Monaco, contre Istres et contre Dijon début janvier, sans oublier le mercato, le Tours FC entre dans le brûlant.
 
Comme pour les deux dernières saisons, Max Marty sera le personnage incontournable de janvier et du mercato. En Touraine, ce mercato a davantage été un « mergâteau » qu'un « merdato… » La réussite a toujours été au rendez-vous, si vous préférez. Sauf que cette année, les données sont un peu plus nébuleuses : d'abord, parce que le TFC a de fortes chances de perdre son emblématique attaquant, Olivier Giroud. Comment résister, en effet, à une offre qui pourrait presque atteindre la moitié du budget tourangeau ? Ensuite, le TFC est contraint de chercher un milieu et sans doute deux attaquants hyperperformants d'entrée. Enfin, le TFC n'aura pas le temps de cogiter ou de faiblir avec un mois de janvier pétaradant. Interview avec le manager général.

Max Marty, ce mois de janvier paraît à double tranchant et ne nous dit rien qui vaille…

« C'est toujours le mois de tous les dangers. Mais là encore davantage puisqu'Olivier Giroud est extrêmement sollicité. On a aussi ce début de mois où il ne faut pas se manquer… »


Avec Olivier Giroud, où en êtes-vous ?

« Il a encore un an de contrat et une année optionnelle derrière. Maintenant, Olivier est un garçon correct, avec qui nous nous entendons très bien. Nous attendons l'ouverture du mercato pour qu'il nous dise officiellement sa volonté et pour savoir quelles sont les offres. Après, on va réfléchir ensemble… L'aspect financier est important pour un club comme nous, mais on n'oublie pas le sportif. Il est sûr que si Olivier ne partait que fin janvier et que nous avions en poche 35 pts, je ne verrais pas les choses sous le même angle. »

Où en êtes-vous des partants, des arrivants ?

« On veut prolonger le contrat de Romain Genevois qui a un an encore avec nous. Il y a des possibles prêts comme Gache, Mallein, peut-être Gomez. »


Et Julio Santos ? Evandro ?

« Julio Santos a encore six mois avec nous. La balle est dans son camp. Evandro devrait finir son prêt à Rodez. »


Et les arrivants ? En Norvège, on parle beaucoup de l'arrivée de Rune Ertsas, un attaquant de 22 ans qui joue à Molde ?

« Nous sommes en contact avec lui. Mais rien n'est signé. Il devrait venir début janvier pour découvrir le club et ses installations. C'est un attaquant rapide, très rapide, qui cherche du temps de jeu car il n'est pas toujours titulaire à Molde… Le club est d'accord, mais c'est au joueur de finaliser. »
 
Un Norvégien et un Brésilien pour voir…
 

Et la piste brésilienne ?

« Elle existe toujours. Un attaquant, ancien international 17 ans, devrait venir en début d'année, mais pour les joueurs brésiliens, c'est compliqué, il y a toujours plusieurs parties concernées qui discutent, entre le club, les agents, etc. Et s'il signait, sa qualification n'interviendrait qu'en février. Donc, on a toujours cette équation à résoudre entre le départ éventuel d'Olivier Giroud, l'arrivée de deux attaquants, leur signature, leur acclimatation dans un championnat qui aura repris… »


Et si le TFC rappelait Keserü ?

« Impossible. Le FC Nantes ne voudra pas renforcer un concurrent. De plus, on n'a pas les moyens de racheter le contrat de Claudiu. Je sais qu'il serait heureux de revenir chez nous, pourtant. »


Et le jeune milieu hondurien Mejia ?

« On a toujours un œil sur lui mais davantage pour la saison prochaine. De plus, il est extra-communautaire et en L2, on n'en a droit qu'à deux. »


Où en est la construction du centre de formation et du centre d'entraînement ? Ce n'est pas l'Arlésienne ?

« Absolument pas. On attend le retour des permis de construire. La livraison est prévue pour le premier semestre 2010. »

Revenons au sportif. On a vu Monaco jouer au Mans et franchement, ce n'est pas un cadeau pour Tours ? À se demander s'il faut y aller (on plaisante) !

« Non, il ne faut pas dire ça. Ce sera un bon match de rentrée qui préparera bien les réceptions d'Istres et de Dijon qui joueront, eux, leur premier match de l'année. Il faudra prendre six points ! C'est un tournant du championnat où il faudra basculer du bon côté.
Pour en revenir à Monaco, on ne partira pas favori, c'est évident. Mais si Monaco considère que la coupe et Tours ne sont pas importants et si nous jouons à cent pour cent, on aura une chance. »

 

 

Propos recueillis par Jean-Éric Zabrodsky

Commenter cet article