TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Daniel Sanchez : «Gagner contre Istres»

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 26 Décembre 2009, 20:15pm

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


Les fêtes de Noël à Nice ne seront pas de trop pour permettre à Daniel Sanchez de digérer la défaite à Bastia. Un échec pour lui presque annoncé à partir du moment où le TFC n'était pas capable de résister à la furia corse dans le premier quart d'heure : « Mes joueurs étaient pourtant prévenus, on savait qu'on allait se faire rentrer dedans. Ce n'était pas un match facile avec des Bastiais enthousiastes et agressifs. De plus, l'arbitrage a été condescendant. Nos trois attaquants ont été soumis à un rude régime. Nous, on a pris des cartons sur contestation… Maintenant, ce n'est pas l'arbitre qui nous a fait perdre. On a bien aidé Bastia…
« Mais ce qui me fait râler, c'est qu'on a réalisé une très bonne deuxième mi-temps. Bref, on ne devait pas perdre, mais au moins prendre un point. »
Le TFC, qui avait une fin d'année sur mesure, fait donc du surplace : défaite contre Brest, match à rejouer contre Istres et défaite à Bastia.
« On a 26 points. Si l'on gagne le match contre Istres, on serait virtuellement à 29 à la trêve. On pourrait dire qu'on a fait une bonne première partie de saison. Mais si l'on perd contre Istres, on pourra dire que notre première partie est moyenne. »
Battus à Bastia, les Tourangeaux n'ont pas relevé le challenge de Daniel Sanchez : en cas de bons résultats, ils revenaient de vacances le 2 janvier. Là, ce sera le 30 décembre !
« Ce n'est pas plus mal car la Ligue nous a mis le match contre Istres le 12 janvier. On va avoir trois matchs en six jours (Monaco, Istres et Dijon), il ne faudra pas se louper ! »
La Ligue n'a pas apprécié le report du match contre Istres et l'a collé à une date qui ne fait vraiment pas l'affaire du TFC. Mais le TFC est prévenu : janvier sera capital pour se relancer.


La Nouvelle République

Commenter cet article