TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Daniel Sanchez : «Je suis encore tourangeau» !

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 12 Mai 2010, 16:23pm

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


Approché par l'OGC Nice, l'entraîneur tourangeau assure que son départ est loin d'être acquis car il est bien à Tours. Du cinquante-cinquante...

 

2009-2010 9596


Un pied à Tours, un pied à Nice ? « Rien de tout ça, assure Daniel Sanchez. J'ai les deux pieds à Tours où je prépare le recrutement de la saison prochaine ! J'étais effectivement à Nice ce week-end, mais pour l'anniversaire de mon fils. J'ai eu un contact oral avec le président niçois qui m'a fait part de son intérêt. Mais on a survolé la question. Et surtout, je ne l'ai jamais vu pour entrer dans les détails et pour l'essentiel. »
Le coach tourangeau est catégorique : « Que l'OGC Nice règle d'abord ses problèmes internes, qu'Éric Roy décide s'il veut continuer d'entraîner ou pas. Si oui, la question ne se pose plus et je reste à Tours où je me plais bien, où je travaille dans d'excellentes conditions.


Pas demandeur,
mais sollicité !


« Si Éric Roy redevient directeur sportif, alors, on peut discuter. Nice est un club de Ligue 1 qui mérite de l'attention. Mais ce n'est pas parce que je suis Niçois que je vais aller automatiquement là-bas. La condition sine qua non est que je ne pars pas sans mon staff. Ensuite, il faudra savoir avec quel effectif, quels moyens, quel projet ? Je rappelle que je n'étais pas demandeur, c'est Nice qui m'a sollicité... »
Il vit, en plus réduit, ce qu'il a connu la saison dernière, contacté à l'époque par Boulogne, Nantes, Strasbourg. On l'annonçait aussi à Valenciennes et au Mans. Et il était finalement resté à Tours.
Là, l'affaire est à la fois plus claire et plus compliquée. Plus claire car ce sera Tours ou Nice. Plus compliquée parce que Nice n'est pas un long fleuve tranquille...
Selon nos sources, si les actionnaires du club niçois sont favorables à sa venue, il reste deux ou trois dossiers à régler, notamment celui des deux staffs. Dans ce domaine précis, l'affaire paraît bien engagée, l'OGCN n'étant pas contre la venue du staff tourangeau (Bizeul-Hourcade-Biancarelli), à condition de « recaser », en les revalorisant, ceux qui sont en place, autour d'Éric Roy.
Mais là, il faut tenir compte de deux paramètres : affectif et économique : Éric Roy et ses adjoints ont effectué de l'excellent travail sur le banc niçois depuis plusieurs semaines et la vox populi (très influente) ne voit pas pourquoi ils ne seraient pas reconduits dans leur fonction. D'autant que si Daniel Sanchez est un Niçois pur sucre et a la cote (d'azur), il entraîne en Ligue 2 et, l'expérience Ollé-Nicolle, venu de L2 en juin 2009, ne s'est pas révélée concluante.
Quand on sait que la campagne d'abonnements a son importance à l'OGC Nice (comme ailleurs) et qu'il vaut mieux caresser le public dans le sens du poil, quand on sait que le club traîne un déficit qui le contraindra de se séparer peut-être de quelques bijoux de famille (Rémy, Ospina, Fae), on comprend l'attitude de la direction azuréenne qui marche sur des oeufs.
Par conséquent, si Daniel Sanchez signe à Nice, il aura quelques semaines seulement pour séduire... et gagner surtout. Sacré défi.
Un fait acquis : l'affaire devrait être bouclée, ce vendredi, dernier délai, c'est le voeu exprimé par le Tours FC qui désire se projeter le plus rapidement sur la saison prochaine.


Source : La Nouvelle République