TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Faut-il s'inquiéter ?

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 25 Octobre 2009, 10:53am

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


Le TFC marque le pas. Même si son classement n'est pas alarmant, le TFC doit être vigilant et attentif pour ne pas descendre sous la ligne de flottaison.
 




Nous avons demandé à l'entraîneur Daniel Sanchez, au manager Max Marty et au joueur Xavier Tomas s'ils étaient inquiets de voir le TFC stagner.

> Daniel Sanchez : « On se connaît bien »

« Je ne suis pas inquiet. On pourrait l'être si l'on avait des ambitions démesurées. Il ne faut pas croire que l'on allait survoler la ligue 2. On n'est pas Caen, ni Nantes, il faut garder les pieds sur terre ! Il faut s'accrocher à chaque match dans un championnat très homogène et difficile.

« Si l'on avait deux points supplémentaires, on serait 5e, les deux points perdus contre Nîmes manquent. Tout peut aller très vite, d'un côté comme de l'autre.
« On a peut-être moins de réussite, mais c'est une explication et ce n'est surtout pas une excuse. Ça fait partie du football…
« Je ne suis pas inquiet car on fait du jeu, on se crée des occasions, une dizaine contre la Berrichonne. Il faut se montrer plus efficace, mais surtout avoir moins de déchet dans les passes.
« Raison de plus pour être plus exigeant car on a le potentiel pour être plus précis. La saison dernière, il avait fallu aussi un certain temps avant que l'équipe se trouve. Celle-là a des caractéristiques différentes mais elle peut encore progresser. »

> Max Marty : « Je ne suis pas inquiet. »

« Pas inquiet, en effet, ce qui ne veut pas dire que nous ne sommes pas attentifs et que nous n'analysons pas et ne réagissons pas. Je distingue deux choses : le terrain et le reste. Sur le terrain, je vois bien qu'on manque un tantinet de percussion, que l'on a pris 3 points sur 12. C'est la raison pour laquelle on cherche activement un milieu et plus tard, un attaquant.

« Mais sur le match de vendredi, je fais d'autres remarques rassurantes : on a vu un excellent match de ligue 2 avec un adversaire de qualité. Je note aussi qu'on est à une quinzaine de matchs sans défaite devant notre public, qu'on a perdu deux fois seulement. Je vois qu'on produit du jeu, avec des hauts et des bas, j'en conviens. Mais l'équipe va toujours de l'avant, se crée beaucoup d'occasions. Elle a du tempérament, du caractère.
« On a aussi plus de pépins que la saison dernière avec nos blessés (Saïdi et Gherieni n'ont pas pratiquement pas encore joué avec nous, par exemple). On a un peu moins de réussite. Mais ce n'est pas grave, il faut s'adapter et trouver les solutions. Il ne faut pas croire qu'on va gagner tous nos matchs de championnat, c'est à la fin de la saison qu'on fera les comptes. On a une équipe qui a le potentiel pour être entre la 4e et 10e place, je penseEt elle a les moyens de progresser.
 
Le TFC se bouge et il est soutenu

 
« Il y aussi ce qui se passe en dehors du terrain. Avec l'arrivée de nouveaux sponsors, le projet du stade rénové en bonne voie, la relation de plus en plus étroite avec les instances territoriales (ville, conseil général, Tours Plus), avec les centres de formation, d'entraînement qui vont bientôt voir le jour, on se rend compte que le TFC avance, se construit, se crédibilise, suscite l'adhésion des décideurs. Mais je suis d'accord avec vous, d'abord le terrain ! »

> Xavier Tomas : « Le nul ne paie pas….»
« 4 points sur 12, ce n'est pas suffisant. On avait besoin d'un succès pour se mettre en confiance avant d'aller à Strasbourg et pour basculer du bon côté au classement. On a été mieux dans l'état d'esprit. Mais on n'arrive pas à tuer encore les matchs. On prend aussi trop de buts (7 en 4 rencontres). C'est vrai aussi que Châteauroux avait du répondant. ¨Pour répondre à votre question, on n'est pas inquiet, juste déçu. Et conscient qu'il faut qu'on passe bien cette semaine… »


La Nouvelle République - Recueilli par Jean-Eric Zabrodsky