TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Interview Daniel Sanchez : «Il ne faut pas s'emballer»

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 16 Septembre 2010, 23:02pm

Catégories : #Saison 2010-2011 : Ligue 2

sanchez-marty

 

Daniel Sanchez, quel sera votre objectif vendredi soir contre Le Havre?
Il y a trois points en jeu, on les veut et j'imagine que les Havrais aussi. C'est la moindre des choses que de rentrer sur le terrain pour gagner le match. On joue à domicile, et on essaye toujours de faire la meilleure performance possible. Après, les circonstances du match feront peut-être qu'un point serait déjà une bonne affaire. On ne sait pas ce qui va se passer mais au départ, l'objectif quand on joue chez soi, c'est évidemment de prendre les trois points.

Vous restez sur une bonne dynamique avec quatre victoires de suite, et la trêve n'a pas coupé votre élan contrairement à vos craintes. Comment sentez-vous vos joueurs avant cette rencontre?
On a gagné le dernier match, à l'extérieur et après quinze jours de trêve. On ne sait jamais comment on sera en reprenant après une coupure donc le fait de continuer sur notre lancée est intéressant. On sait que ce sont les séries qui font avancer. On reste donc sur quatre matches sans défaites, et on a envie de faire perdurer cette situation.

Qu'est-ce qui peut vous stopper dans votre élan?
L'élément dont je crains qu'il nous stoppe, c'est surtout l'adversaire, à commencer par cette équipe du Havre vendredi. Ils viennent faire un résultat, et c'est un adversaire de qualité. Et puis, ça dépend aussi de nous. Il peut y avoir un excès de confiance à un moment donné qui nous amènerait à faire un peu moins d'efforts sur le terrain.

Par le passé, vous avez également déjà connu des baisses de régime. C'est quelque chose que vous gardez à l'esprit?
Je pense qu'on a été assez régulier. On a des périodes un peu plus difficiles mais ça arrive très souvent dans le football. Faire toute une saison sans une baisse de régime, c'est assez rare. On n'y pense pas spécialement. On sait que ça peut arriver, on essaye d'anticiper tout ce que l'on peut prévenir. On ne peut pas savoir si on aura des blessés, des suspendus. Il y a des éléments qu'on ne maîtrise pas.

Ce qui est surprenant dans votre début de saison, c'est la rapidité avec laquelle vous vous êtes montrés performants, malgré les nombreux mouvements au sein de votre effectif. Ne craigniez-vous pas qu'un temps d'adaptation plus long soit nécessaire ?
C'était le risque. On repart sur un nouveau cycle avec pas mal de joueurs qui ont changé et un effectif relativement chamboulé. On pouvait penser que cela prendrait un peu plus de temps. Ça a l'air de fonctionner plus rapidement que prévu, tant mieux. Il ne faut pas s'emballer, continuer avec l'état d'esprit que l'on a jusqu'à présent en faisant les efforts, en s'accrochant pour aller chercher les résultats. Avec cet état d'esprit, on peut avoir de l'espoir.

Et malgré ce chamboulement, votre équipe est également intéressante sur le plan du jeu.
C'est satisfaisant dans la mesure où il y a un nouveau groupe. Il reste des détails à régler, tout n'est pas parfait, loin de là mais je suis globalement satisfait. On essaye toujours de jouer de manière offensive, en allant de l'avant. Mais sur l'aspect défensif, on a quand même pris beaucoup de buts depuis le début de la saison (8 en 6 journées de championnat). C'est un secteur où on doit s'améliorer pour se maintenir sur la durée. On va travailler pour cela, sur le terrain et aussi avec de la vidéo pour montrer aux joueurs ce qui va et ce qui ne va pas. C'est indispensable.

Un des symboles de l'adaptation très rapide de vos joueurs, c'est Abraham Guie Guie, auteur d'un excellent début de saison. Qu'attendiez-vous lorsque vous l'avez recruté?
On espérait que ce joueur nous marque des buts. On l'a pris parce qu'on soupçonnait certaines qualités mais de là à ce qu'il nous marque autant de buts en aussi peu de matches... Quelqu'un qui marque neuf buts en six matches, ce n'est pas banal. Maintenant, on espère que ça perdure même s'il aura du mal à tenir cette moyenne là. Mais s'il reste un buteur régulier, ça reste intéressant pour nous et notre jeu.

À ce rythme, il ne va pas tarder à susciter d'importantes convoitises. Il y a déjà des sollicitations?
On sait que des clubs viennent le voir, ce qui est normal. Après, personne n'a encore fait une offre. Des clubs s'intéressent à lui mais ça, c'est une chose. Le recruter, c'en est une autre. Il est hors de question que Guie Guie s'en aille à quel que moment que ce soit de la saison. Et même en fin de saison, il lui restera encore deux ans de contrat. Aujourd'hui, il est hors de question qu'on se sépare de Guie Guie au mercato.

Max Marty (manager du Tours FC) se montrait prudent sur les objectifs du club lorsque nous l'avions interrogé en début de saison. Votre début de saison suscite-t-il plus d'ambitions?
Pas encore. On n'en est qu'au début de saison. On essaye de tout faire pour réussir cette entame. On est en passe de le faire mais on sait qu'un championnat c'est long, une saison entière, c'est difficile. On n'a pas défini d'objectifs précis pour l'instant. On attend encore quelques matches pour voir comment on va réagir à cette situation, en étant soumis à plus de pression. Il y a encore pas mal de points d'interrogation. L'objectif aujourd'hui, c'est de gagner le match qui vient.

 

Recueillis par B. Vittek - Sport24.com