TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Interview David Marraud : «Emmerder Tours jusqu'au bout»

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 20 Novembre 2010, 13:56pm

Catégories : #Saison 2010-2011 : Ligue 2

 

marraud-cognac.jpg

 

Dix-sept jours après le tirage au sort, vous voilà enfin au pied de la montagne?

On y est et j'en suis très heureux. Tirer un gros, c'était l'objectif de la Coupe qui est une belle aventure humaine et sportive. C'est une aubaine, une chance pour les joueurs. Un beau cadeau et une récompense pour les dirigeants et les bénévoles.


Comment avez-vous préparé ce match?

Comme un autre même si celui-ci a un parfum particulier. Avec beaucoup de motivation et d'envie, de stress et de peur de mal faire aussi. Il va falloir trouver le bon équilibre entre tout ça. Eviter de s'enflammer mais tout faire pour les emmerder jusqu'au bout.

 

Pour créer l'exploit?

Bien sûr! Ce n'est pas utopique. Moi, je veux jouer cette rencontre pour la gagner. Sur le papier, ils sont plus forts. Mais on a des armes pour les bousculer sur un match. A condition de se retrousser les manches, de cracher dans les mains et d'aller au maille.

 

Ce match semble tomber au bon moment pour vos joueurs qui n'ont plus perdu depuis trois rencontres?

On a une équipe très jeune, avec pas mal de joueurs qui évoluaient en réserve l'an dernier. On apprend, on construit, on essaie d'avoir un visage cohérent. Depuis quelques matches, on est plus efficaces mais ça reste fragile. On manque d'expérience et on est encore un peu naïfs.

 

Malgré tout, le groupe semble très soudé?

C'est le cas. Les gars me suivent. C'est ça une équipe. On partage tout ensemble. Les bons comme les mauvais moments.

 

Et à ce niveau-là, vous avez été gâtés depuis le début de saison.

J'en ai pris plein la tête. ça m'a fait mal car je m'investis humainement et financièrement dans le club. J'ai eu l'impression d'être le pigeon, le bouc émissaire. Mais moi, je n'y suis pour rien si un président (Lionel Breton, ndlr) parle de montée en CFA et en National sans mettre les moyens.

 

L'arrivée d'Olivier Deslandes à la tête du club a dû ramener un peu d'ordre?

Les choses sont en passe d'être réglées. Mais je ne suis toujours pas payé depuis fin juin. Alors c'est pas évident tous les jours.