TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Interview Olivier Giroud

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 15 Novembre 2009, 18:32pm

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


L'ancien attaquant grenoblois s'épanouit pleinement à Tours où il caracole en tête des buteurs de Ligue 2, avec 11 buts au compteur. De quoi lui donner des envies de Ligue 1 pour l'an prochain.




À Tours, il y a un peu de Grenoble. Dans les bureaux du club d'abord, avec Max Marty, l'ancien directeur sportif isérois aujourd'hui manager général du club tourangeau, et surtout sur le terrain. Le latéral Françis N'Ganga a rejoint cet été les bords de la Loire, tout comme son ancien coéquipier Chahir Belghazouani. Mais celui qui figure sous le feu des projecteurs depuis le début de saison, c'est Olivier Giroud. Une saison entamée à grande vitesse avec déjà 11 buts inscrits après 14 journées, dont un mémorable quadruplé face à Arles-Avignon lors de la 7e journée (4-2).

"Les polémiques, je laisse ça pour les autres"

Tout bon pour celui qui porta le maillot grenoblois jusqu'en août 2008. "C'est vrai que c'est l'idéal ce début de saison. Je me sens très bien au sein d'un club en devenir et puis ça me donne la possibilité de donner une réponse sur le terrain." Suivez son regard, braqué direction le GF38. Car son parcours sous le maillot alpin fut chaotique avant son départ pour Tours. En Ligue 2, l'attaquant né à Chambéry peine à s'imposer (6 matchs en 2005-2006, 17 la saison suivante) et se voit même prêté à Istres, en National, l'année de la montée du GF38. À ce moment-là, les versions divergent. L'entraîneur grenoblois Mécha Bazdarevic dit compter sur lui pour cette première saison en élite, Olivier Giroud prétend le contraire. "Mais les polémiques, je laisse tout ça pour les autres. Moi je vois seulement que je suis le meilleur buteur de Ligue 2 pour le moment."

Et forcément, les sollicitations comment à arriver. Il ambitionne de jouer en Ligue 1 l'an prochain ? Ca tombe bien, Monaco semble avoir un œil sur le jeune homme de 23 ans. "J'ai deux ou trois touches dans des clubs de haut de tableau. Mais je suis rationnel et je sais d'où je viens. Avoir joué en National permet d'être plus humble, ce qui n'empêche pas d'avoir la dalle." Assurément. Et si la suite de la saison venait à confirmer ses dispositions devant le but, la Ligue 1 risque fort de lui ouvrir ses portes en fin de saison.

 

Source : Dauphiné Libéré