TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Philippe Anziani : «On sait comment Tours joue»

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 20 Mars 2011, 00:05am

Catégories : #Saison 2010-2011 : Ligue 2

Pour son déplacement à Tours, le FC Nantes sera privé de quelques joueurs, notamment sur sa ligne offensive avec l'ajout de la suspension de Ronny Rodelin par la Commission de Discipline de la LFP. Une situation qui obligent Philippe Anziani (Entraîneur du FC Nantes) à s'adapter, et peut-être à repenser son animation offensive.

 

http://www.fcnantes.com/img/P1anziani190311.jpg

 

Entre blessures et suspensions, vous présentez un effectif diminué pour ce déplacement à Tours.
Philippe Anziani :
On s'attendait à ce qu'Aurélien Capoue et Filip Djordjevic soient suspendus parce que c'était évident après leur carton rouge. Mais on a été désagréablement surpris en apprenant que Ronny Rodelin est suspendu jusqu'à nouvel ordre.

 

Tous ces changements vous obligent à modifier votre ligne offensive.
Philippe Anziani :
C'est dommage. On avait trouvé une certaine assise avec ces joueurs qui, pendant une demi-heure, avait fait du bon boulot. Il faut changer nos batteries.

Il y a Serge Gakpe qui revient, c'est une bonne chose pour nous. Il faudra faire attention parce qu'il est de retour de blessure. Mais il sera bien présent.

 

Ces changements de joueurs vous obligent-ils à un changement de schéma tactique ?
Philippe Anziani :
Non, je pense que nous avons réalisé des choses intéressantes face à Ajaccio. Il faut garder cette organisation. Les joueurs sont bien dedans. Quelques joueurs vont entrer, à eux de montrer.

 

Pour autant, le profil de ces attaquants est très différents.
Philippe Anziani :
Il va falloir penser autrement, pour tenir compte des qualités de ces joueurs. Ce sont des joueurs plus véloces. Si on regarde Serge Gakpe, il faudra le trouver dans la profondeur. Serges Deblé est aussi un joueur de rupture... Il y a plein de bonnes choses à faire avec eux, c'est évident.

 

Ces changements interviennent tout de même un peu tard dans votre préparation.
Philippe Anziani :
J'avais effectivement mon équipe en tête, et jeudi soir, il a fallu rapidement penser à autre chose.

Après, la semaine s'est bien passé. Avec le succès face à Ajaccio, il y avait un peu plus de sérénité, plus de sourires. Ca nous a fait du bien, et les garçons ont continué sur le travail de la semaine précédente.

 

Quelques mots sur Tours, qui semble marquer le pas après un bon début de saison ?
Philippe Anziani :
Il y a pas mal d'équipe comme celle-là qui prétendaient à la montée et qui ont eu un "coup de mou" à un certain moment. Ils ont perdu Titi Buengo, ce qui leur a probablement fait du mal. Maintenant, ils ont quarante points, c'est une équipe performante. Elle a de la valeur offensive, même si Blayac sera suspendu lundi. On s'attend à un match difficile, face à une bonne équipe. On les a vus, on sait comment ils jouent. A nous d'être bien en place pour prendre des points à Tours.

 

Quel est l'objectif aujourd'hui ?
Philippe Anziani :
On a tous pris conscience. Il faut se rappeler notre situation avant le match face à Ajaccio. Cette victoire nous a fait du bien, mais rien n'est fait. Derrière, ça gagne. Le premier relégable est à cinq points, devant c'est à huit points... Aujourd'hui, on prend les matches comme ils viennent. Tout faire pour bien les préparer dans la semaine et surtout être présent pendant les quatre-vingt-quinze minutes pour gagner les matches.

 

Propos recueillis par fcnantes.com