TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Tours FC - AC Ajaccio : Les réactions

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 27 Février 2010, 09:56am

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


2009-2010 3283




Daniel Sanchez (Entraîneur du Tours FC) : « On manque de consistance ! Je suis en colère car on avait fait une bonne première mi-temps. Et on a tout fichu en l'air ensuite, par un relâchement coupable, en commettant des erreurs de débutants. On aurait pu tuer le match en première mi-temps. Une nouvelle fois, on a manqué de réalisme devant. Et ensuite, on a manqué de rigueur derrière. Il ne faut surtout plus regarder vers le haut mais vers le bas. On est trop fébriles et trop faibles, parfois… »


Olivier Pantaloni (Entraîneur d'Ajaccio) : « En première période, on a traîné notre arrivée et notre voyage folkloriques. On n'avait pas les jambes. Et puis, on fait une bonne fin de première période, ce qui m'a eucouragé. J'ai dit à mes gars : si on égalise rapidement, on va revenir dans le match. C'est ce qui s'est produit. On se rapproche du maintien et ça me convient. »


Julio Santos (Défenseur du Tours FC) : « C'est le football ! On mène 1-0, on peut mener plus largement. Et Ajaccio marque trois buts sur ses trois seules occasions. Pourtant, on a réalisé une bonne première mi-temps… »


Olivier Giroud (Attaquant du Tours FC) : « On n'avait pas pris de but en première période, c'était notre objectif. Et en plus, on menait 1-0. On a perdu notre sérénité après l'égalisation. Il faut se remettre en question. »


Fatih Atik (Milieu du Tours FC) : « On avait fait le plus difficile en première période. Et derrière, on commet trop d'erreurs. C'est rageant. »


Thierry Debes (Gardien d'Ajaccio) : « On a eu chaud en première période. On peut être menés plus largement, mais on tient bon. Je fais deux arrêts, il y a des ballons contrés. On a vraiment de la réussite. Le tournant, c'est l'égalisation. On a pris confiance, Tours à douté. »