TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Tours FC - Dijon FCO : 1-4 - Compte rendu

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 16 Janvier 2010, 13:41pm

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


HONTEUX ET NULLISSIME !



   -    DIJON.png

Tours FC - Dijon FCO : 1-4 ; Buts : Giroud (62' sp.) pour Tours, Kitambala (6'), Ribas (43', 54') et Boateng (83') pour Dijon ; Stade de la Vallée du Cher : 4.654 spectateurs ; Ligue 2 : 20ème journée ; Arbitres : M. Auroux assisté de MM. Moreau et Khaldi ; Avertissements : Tomas (28'), Giroud (69') et François (89') à Tours, Morisot (26'), Zywiecki (69') et Souprayen (92') à Dijon.

   
GENEVOIS-ROMAIN


Les tourangeaux ont livré une rencontre totalement risible. Avec une défense qui a lâché complétement. Hors du coup et sans envie, le Tours FC a logiquement encaissé une véritable humiliation !

On a rarement vu cela à la Vallée du Cher, sans doute même le pire match du club. L'équipe tourangelle avait également encaissé un sévère 1-4 l'an passé sur sa pelouse (face à Metz) mais la copie n'avait pas été la même qu'hier. Où l'on a eu droit a une sale image du club. Les joueurs lâchant totalement la rencontre défensivement, à en oublier qu'ils étaient des joueurs professionnels ! L'absence sur blessure de Gaetan Englebert a été préjudiciable. Aucun leader n'était alors sur la pelouse. Le capitaine du soir, Xavier Tomas, a été indigne du rôle qu'il devait tenir et ne méritait pas de porter le brassard..

Dijon allait ouvrir le score rapidement. Isabey en profondeur pour Kitambala, celui-ci se retrouvait seul face à Salin à cause des largesses de la défense axial tourangelle et d'un Tomas plus lent que jamais.
Ca fait 0-1 (6'). Ensuite, le Tours FC monopolisa la balle, on eu droit à une attaque défense. On pensait que la défense dijonnaise allait bien finir par craquer. Et bien non, à cause de tant de maladresses ! Yenga élimine plusieurs joueurs avant de manquer le plus simple en tirant au-dessus. Belghazouani voit lui ses frappes contrés de peu. Et sur une passe lumineuse de Yenga, Giroud manque lui aussi le plus simple en ne cadrant pas sa frappe croisée, Malicki était pourtant battu. Trop d'imprécisions et un manque de réalisme évident, comme à Monaco ... Tout le contraire de Dijon qui jouait le contre à merveille. Juste avant la pause, Lebrun pour la tête de Ribas, Salin repoussait le ballon dans sa lucarne pour le but du break (0-2) !

En seconde période, on aurait pu voir un retour au score. Giroud réduisant la marque rapidement, mais l'arbitre lui annula son but et lui accorda un coup franc (49') ! Tient donc ... En effet, ce dernier avait sifflé une légère faute sur l'attaquant tourangeau quelques secondes avant que celui-ci du gauche trouve le chemin des filets. Quand rien ne va ... La suite est encore plus catastrophique et humiliante. Avec une défense totalement ailleurs qui n'avait plus envie de ... défendre ! N'Ganga et Genevois sur les aîles semblaient perdus sur la pelouse. Mais moins que Tomas qui a lui vécu un cauchemard. Ribas comme à l'entraînement triplait la mise pour son équipe (0-3). La palme allait revenir au brésilien Julio Santos qui retrouvait les pelouses de Ligue 2. Mais à voir sa prestation hier, le pauvre est encore beaucoup trop loin du niveau espéré et demandé. Se mélangeant incompréhensiblement les pieds et même à deux doigts de tromper de la tête son propre gardien ! On compatie au passage avec Salin qui a été délaissé par sa défense. La réduction du score de Giroud sur penalty était anecdotique. Le dernier but dijonnais allait être le plus humiliant. Avec un N'Ganga ridiculisait, un Santos qui s'arrêta de courir et un Boateng qui se retrouva seul dans les six mètres pour ajuster tranquillement un Salin qui n'y pouvait rien. Pas d'énormes sifflets à la fin du match, la raison est simple, pas mal de supporters avaient déjà quittés le stade ! Les joueurs doivent se remettre en question et doivent une revanche à leurs fidèles supporters. Question de respect ! On aurait été en Espagne hier, on aurait logiquement sorti les mouchoirs blancs ...


Tours FC
:
Salin - Genevois, Tomas (cap.), Saidi (Santos 46'), N'Ganga - Atik, François, Cétout, Belghazouani (Gomez 72') - Yenga (Touré 72'), Giroud. Entraîneur : Daniel Sanchez.


Commenter cet article