TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Tours FC - Dijon FCO : Les réactions

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 16 Janvier 2010, 14:53pm

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


Unanimité dans les vestiaires : le TFC est passé au travers et a montré ses limites du moment face à des Dijonnais euphoriques.
 


Daniel Sanchez (Entraîneur du Tours FC) : « On a été trop mauvais pour espérer quelque chose et surtout d'une faiblesse rare en défense. Ce fut un match sans. On était en retard et à contre temps. Face à une équipe qui jouait le contre, on a fait preuve de naïveté, on s'est découvert et on n'a pas joué avec la tête. Nous avons ensuite marqué beaucoup trop tard.
« On n'était vraiment pas inspirés. C'est le foot, ça peut arriver. Les bonnes équipes sont régulières et on n'est pas à ce niveau-là. Il faut se remettre en question. En trois jours, on défie Monaco et on leur tient tête, et le match d'après on a l'impression qu'on ne pourrait pas battre Saint-Avertin, avec tout le respect que je dois à ce club… »

Julien Cétout (Milieu du Tours FC) : « Nous n'avons pas suivi les consignes en début de match. Pourtant on savait que tactiquement c'était une équipe de contre et on n'a pas été assez agressif sur le porteur de balle. On avait l'impression que c'était eux qui dictaient le jeu. Le premier but nous fait mal, après on essaie de revenir mais le but, avant la pause, nous coupe un peu les jambes. On peut avoir beaucoup de regrets, mais il ne faut pas ruminer, ne pas cogiter pour essayer de ramener un bon résultat du Havre, lundi. »

Patrice Carteron (Entraîneur de Dijon) : « On était dans une situation difficile et c'était l'occasion de tirer certains enseignements, à la fois tactiquement, en passant en 3-5-2 et en faisant venir de nouveaux joueurs. Les événements nous ont enfin souri. Cela fait six mois qu'on attendait ce brin de réussite. L'état d'esprit des joueurs m'a fait plaisir. Je suis très fier d'eux. Maintenant, il faut confirmer, mais on va d'abord savourer»

Arnaud Lebrun (Milieu de Dijon) : « On partait un peu dans l'inconnu car on vient de changer de système de jeu. Mais on s'est mis en confiance en marquant vite et bien sur un contre. C'est une belle surprise, même si on connaissait nos qualités. On restait sur une série catastrophique et là, on repart sur de bonnes bases»


Propos recueillis par La Nouvelle République

Commenter cet article