TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


US Boulogne-sur-Mer CO - Tours FC : 3-2 - Compte rendu

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 23 Avril 2011, 00:10am

Catégories : #Saison 2010-2011 : Ligue 2

WHAT ELSE ? * 

 

http://img.over-blog.com/90x87/0/14/20/31/Logos-clubs/boulogne-copie-1.png - tours

 

US Boulogne-sur-Mer CO - Tours FC : 3-2 ; Buts : Genevois (43') et Oniangué (70') pour Tours, Soumaré (38'), Pajot (59') et Thil (83') pour Boulogne-sur-Mer ; Stade de la Libération : 9.755 spectateurs ; Ligue 2 : 32ème journée ; Arbitres : M. Guillard assisté de MM. Zakrani et Gaillard ; Avertissements : Ca (37') et Blayac (54') à Tours, Bru (24') à Boulogne-sur-Mer. 

 

usbco-tfc.jpg


Nouvelle défaite tourangelle à l'extérieur avec encore trois buts dans la musette ... L'attaque tourangelle n'a pas été mieux de toute façon en vendangeant beaucoup en tout début de match.

 

On aura le temps avec cette fin de saison ennuyante qui s'annonce de parler du gâchis tourangeau. Parlons donc plutôt de cette lutte pour le titre de pire défense du championnat ! En effet, les tourangeaux avec ces trois nouveaux buts encaissés viennent de rejoindre les bretons de Vannes, avec le record de 49 buts encaissés en 32 matchs. Même la lanterne rouge Grenoble, prochain adversaire, a fait mieux avec 46 buts encaissés. Faire rejouer Jérémy Sopalski était en fait un beau cadeau empoisonné de la part de Daniel Sanchez. Le pauvre ayant ramassé 9 ballons dans ses propres filets sur les 3 derniers matchs qu'il a disputé ...

 

Pour en revenir au match, les tourangeaux, avec un Blayac très motivé, démarrent assez bien la rencontre. La première grosse occasion est pour Lejeune qui voit sa frappe croisée heurter le poteau de Bague (15'). Puis après une succession de corners, c'est Buengo qui rate encore l'immanquable, comme à Châteauroux vendredi dernier (20') ! Blayac de la tête ne cadre pas, lui également, sur un corner de Song (29'). Boulogne-sur-Mer, inexistant jusque-là, va quelque peu se réveiller dans le dernier quart d'heure. Et ça va suffir pour ouvrir le score. Sur un coup franc de Najih, Soumaré prolonge de près et trompe Sopalski (1-0, 38'). Mais Tours égalise rapidement sur un corner de Song, Genevois se jetant après un ballon mal dégagé par la défense boulonnaise (1-1, 43'). Juste avant la pause, Buengo rate même encore une énorme occasion, ne cadrant toujours pas en pivot.

 

A la reprise, Boulogne-sur-Mer prend les choses en main en poussant devant le but tourangeau. Colin trouve en retrait Pajot pour le second but des locaux (2-1, 59'). Mais le Tours FC a la chance de revenir une fois de plus au score. Après un coup franc de Lejeune, c'est la confusion au second poteau et Oniangué égalise (2-2, 70'). Boulogne reprend ensuite le dessus et Karuru de la tête sur un centre de Bessat manque de peu le cadre (79'). Avant que Thil, tout seul au second poteau, ne crucifie une fois de plus la défense tourangelle, sur un nouveau centre de Colin (3-2, 83'). On en reste là au stade de la Libération avec une équipe boulonnaise qui va pouvoir vivre une fin de saison intéressante. Tandis qu'à Tours, les derniers matchs risquent de paraître très long ...

 

Michel Estevan tacle Jérémy Blayac !

 

L'entraîneur boulonnais a également savouré son succès en adressant quelques mots à l'ancien attaquant de l'USBCO, Jérémy Blayac : « Un de nos anciens joueurs avait donné le ton dans les journaux et au final cela a renforcé notre motivation. Le club ne mérite pas que l'on parle de lui de la sorte et la moindre des choses serait d'avoir un mot sympa. »

 

Tours FC : Sopalski - Cétout, Genevois (Saidi 46'), Sartre, Moimbé - Song (Guié-Guié 64'), Oniangué (Cardy 85'), Ca, Lejeune - Blayac, Buengo (cap.). Entraîneur : Daniel Sanchez.

 

US Boulogne-sur-Mer CO :  Bague – Colin, Soumaré, Lachor, Fabien (Lecointe 46') – Touré - Atik (Bessat 75'), Bru (Karuru 67'), Pajot, Najih - Thil (cap.).  Entraîneur : Michel Estevan.


* "What else ?" signifiant "Quoi d'autre ?", comme la logique d'une nouvelle défaite tourangelle ...