TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Interview Claudiu Keserü avant Tours FC - RC Strasbourg

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 17 Avril 2009, 11:03am

Catégories : #Saison 2008-2009 : Ligue 2


Claudiu Keserü, attaquant du Tours FC : « Jouer le coup à fond »


A quelques heures du match de la 32e journée de L2 entre Tours et Strasbourg, Claudiu Keserü s'est exprimé. L'attaquant tourangeau (six buts en 10 matches avec le TFC) revient sur la bonne série de son club, sa réussite actuelle et évoque sa situation avec le FC Nantes, le club auquel il appartient.


Cliquez pour voir l'image en taille réelle


«Claudiu Keserü, comment avez-vous préparé ce match important face à Strasbourg ?
Cette semaine s'est passée le plus normalement possible. On a essayé de ne pas trop penser que l'on allait affronter le troisième du championnat. On a tenté de garder un maximum de sérénité pour aborder ce match dans les meilleures conditions.

Que pensez-vous de cette équipe de Strasbourg ?
On les a particulièrement suivi par les retransmissions télévisées. C'est une équipe qui était sur une série de victoires assez fabuleuse et qui s'est achevée lundi dernier contre Lens. Ils occupent le haut du classement depuis le début de la saison. Leur pire classement, ça doit être sixième... Ils ont un très gros potentiel et on se méfie vraiment d'eux.

En cas de victoire contre Strasbourg, Tours reviendrait à trois points des Alsaciens. La Ligue 1 doit forcément être dans un coin de votre tête.
Oui, les circonstances font qu'en cas de victoire, on se rapprocherait très près de notre adversaire au classement. Mais on refuse de s'enflammer. On fait notre parcours avec l'envie d'aller le plus haut possible. Si à trois journées de la fin la montée est encore à notre portée, on jouera le coup à fond. Pour le moment, on ne voit pas plus loin que nos deux matches à venir à domicile.

Depuis huit matches, Tours semble intraitable avec un bilan de six victoires et deux nuls. Comment expliquez-vous cette série d'invincibilité ?
Le déclic est venu du nul ramené de Châteauroux fin février (1-1). On n'était qu'à quelques longueurs devant les premiers reléguables et on a réalisé le danger qui nous guettait en cas de défaite. On a su se transcender et faire le nécessaire pour jouer de manière solidaire. Cela s'est prolongé par la suite. L'objectif est de rester fort à domicile comme on a su le faire dernièrement.

A titre personnel, votre bilan est de six buts et deux passes décisives en dix matchs de L2, on a l'impression que votre adaptation a quasiment été immédiate.
Le staff et les joueurs en place m'ont mis dans les meilleures conditions pour que je réussisse. Le jeu de l'équipe me convient totalement et j'ai des coéquipiers qui travaillent beaucoup pour moi. C'est toujours plus facile de réussir dans de telles conditions.

Est-ce que vous envisagez de prolonger l'aventure avec Tours la saison prochaine ?
Je me plais beaucoup ici. En voyant le jeu proposé par l'équipe et ce que l'on est capable de réussir sur le terrain, ça ne peut que me faire envie. Nantes m'a prêté cet hiver parce qu'on n'avait plus besoin de moi (Keserü est sous contrat jusqu'en juin 2011 avec le FC Nantes, ndlr). Je ne me pose pas la question de savoir si j'avais ou non ma place là-bas. J'avais débuté la saison et je m'étais plus bien comporté sur le terrain mais les résultats ne suivaient pas. Depuis que je suis à Nantes, je n'ai jamais enchaîné quatre matches de suite en tant que titulaire. Quand on sent qu'il n'y a pas vraiment la confiance des gens en place, c'est difficile de s'épanouir. Il y aura forcément une discussion avec les dirigeants nantais en fin de saison.»

 

 

L'Equipe - Damien Mercereau


Commenter cet article