TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Jérémy Sopalski, le costume de numéro 1 !

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 23 Mars 2010, 00:15am

Catégories : #Saison 2009-2010 : Ligue 2


Il serait injuste de reprocher à Romain Salin, bon gardien en plus d'être un garçon charmant, les derniers déboires de la défense. Mais inutile de dire qu'après sa prestation de vendredi soir, on parierait gros que Daniel Sanchez va faire de Jérémy Sopalski son titulaire pour la fin de saison tourangelle.



On n'est pas étonnés, non plus, par la prestation de haut vol du grand blond. Sur toutes ces dernières sorties, Sopalski avait conquis son monde par sa capacité à s'imposer d'une force tranquille. Et, dans un style parfois original, par le pouvoir de sortir quelques parades épatantes de son chapeau.

La voix douce, peut-être un peu éteinte par les cris de joie poussés dans le vestiaire, il s'est félicité du comportement de ses coéquipiers : « On a retrouvé des valeurs collectives, avec une grosse participation défensive des attaquants. On a essayé de jouer propre, aussi. L'équipe a pris l'eau en fin de première mi-temps, mais on a été solides. »

Jérémy, lui, a été tout simplement épatant devant Buengo, juste après l'ouverture du score : « C'est un face-à-face qui arrive très vite, je n'ai pas trop le temps de me poser de questions. Je ferme l'angle et je prends une décision, à l'esbroufe. Ça m'a sécurisé. »

Et la fameuse confiance dont parlaient en cœur Daniel Sanchez et Gaëtan Englebert la veille du match, elle est revenue ? : « Vous savez, c'est un concept la confiance. Il faut toujours se remettre en cause, tout le monde en a pris conscience et on va continuer de travailler dur dès les prochains jours. »

Strasbourg va arriver vite, et donc l'opportunité de retrouver une consistance à la Vallée du Cher : « C'est plus facile de recevoir les Strasbourgeois avec une victoire à l'extérieur en poche. Mais il y a un impératif absolu : ne pas se relâcher. Ça fait trop longtemps qu'on n'a pas gagné à domicile, et on a un maintien à aller chercher. A 44 pts, on sera dans les clous, il y a donc deux victoires à aller chercher. »

Le dernier rempart tourangeau, lui, salive d'avance d'accueillir Fauvergue, Gueye et leurs copains vendredi prochain. Les voilà prévenus.


La Nouvelle République