TOURS - CLUB DE FOOTBALL

Toute l'actualité du club de Tours, les résultats et toutes les news en direct ! Blog non officiel et indépendant du Tours FC


Yohann Thuram : «Ne surtout pas s'enflammer»

Publié par TOURS FOOTBALL CLUB sur 22 Août 2010, 01:29am

Catégories : #Saison 2010-2011 : Ligue 2

Découvrez une interview du gardien tourangeau Yohann Thuram, réalisé avant le déplacement du côté d'Evian-Thonon-Gaillard.

 

Thuram

 

Deux succès à domicile, une défaite à l’extérieur et une deuxième place au classement. Comment jugez-vous le début de saison de Tours ?
Pour le moment, on peut dire que le bilan est positif même s’il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions. Les résultats sont bons même si nous encaissons trop de buts et il va falloir remédier à cela pour la suite. Il était important de bien démarrer pour être dans le bon wagon et nous l’avons fait.


Après deux saisons intéressantes en Ligue 2, le TFC apparaît comme un outsider logique dans la course à la montée. Sentez-vous ce groupe capable de se mêler à la lutte pour le podium ?
Je pense que cette équipe peut faire quelque chose tout en sachant que la saison est encore longue. Il ne faut surtout pas s’enflammer parce que nous avons prix six points en trois rencontres. Nous allons prendre match après match et nous ferons les comptes à la fin.


Vendredi, vous vous déplacez chez le promu et leader Evian. Une bonne occasion de juger un peu mieux du niveau de votre équipe ?
Ce sera un vrai test. Le dernier match à l’extérieur ne nous a pas bien réussi (défaite à Istres 1-0) donc corriger le tir est indispensable. Nous devons bien récupérer après le match de mardi (victoire contre Clermont 3-2) et nous essayons de nous préparer au mieux pour être opérationnels à Evian. C’est un beau challenge d’aller jouer le premier chez lui. A nous de tout faire pour gagner là-bas.


Un déplacement où vous compterez une nouvelle fois sur l’attraction de ce début de saison, l’Ivoirien Abraham Guié Guié, qui a inscrit deux triplés en trois journées de championnat...
C’est clair qu’il nous fait du bien. On connaît son potentiel et nous devrons nous en servir toute la saison. Nous sommes très heureux qu’il soit avec nous car il vaut mieux l’avoir avec soi que contre soi.

 

Cette saison à Tours est la première que vous abordez dans la peau d’un titulaire. Quels sont vos objectifs ?
Déjà, pouvoir jouer va me permettre d’emmagasiner de l’expérience. Après, pour franchir un palier, il faudra faire des matchs pleins en essayant au maximum de garder mes cages inviolées. Quand vous êtes gardien et que vous prenez pas mal de buts comme cela a pu m’arriver en ce début de saison, ça vous fait un peu « chier ». Aujourd’hui, je me sens bien dans ce club, je commence à bien connaître ma défense. Tout cela va se régler très prochainement, je ne me fais pas de souci.


Vous avez été formé à Monaco mais vous n’avez pu y disputer que quatre rencontres de Ligue 1, puisque vous étiez l’an passé la doublure de Stéphane Ruffier. Comment avez-vous vécu cette saison en tant que numéro 2 à l’ASM ?
C’était une très bonne expérience. Je suis un jeune gardien et être doublure à Monaco était déjà une belle opportunité. En plus, quand vous avez un gars comme Ruffier devant vous, vous ne pouvez qu’apprendre, je vous le garantis. Avec Stéphane, nous nous connaissons depuis plusieurs années, nous avons fait notre formation ensemble. Finalement, nous nous sommes retrouvés chez les pros. Une amitié s’est créée, on s’entend très bien que ce soit sur ou en dehors du terrain.


Vous avez prolongé votre contrat avec le club de la Principauté jusqu’en juin 2012. Vous êtes prêté à Tours sans option d’achat et Monaco compte sur vous pour l’avenir. Est-ce une réelle ambition de réussir à vous imposer à terme dans votre club formateur ?
C’est un vrai objectif de devenir un jour le numéro 1 à l’ASM. Rien ni personne ne pourra me l’enlever de la tête. Si Stéphane venait à partir, lui succéder serait grand. Mais pour arriver à cela, il faut réussir de belles choses et mon prêt à Tours doit me permettre d’y arriver.

 

Tours où vous avez retrouvé un entraîneur des gardiens que vous avez connu sur le Rocher, André Biancarelli.
Sa présence m’a beaucoup aidé à m’intégrer dans le groupe. Il m’a permis de trouver mes marques le plus vite possible. Il me connaît très bien et cela a facilité les choses. C’était l’idéal de le retrouver ici.


Daniel Sanchez, l’entraîneur tourangeau, a pris son temps avant de trancher entre Jérémy Sopalski et vous pour le poste de gardien numéro 1. Comment avez-vous vécu cette concurrence pendant la préparation ?
Elle était très saine, très professionnelle. Nous avons énormément de respect l’un envers l’autre. Jusqu’à maintenant, tout se passe très bien. Que ce soit lui ou moi le titulaire, le bien de l’équipe passe avant tout. Le club sait qu’il peut compter sur deux bons gardiens, c’est le plus important. La concurrence entre nous ne peut être que positive, elle ne peut que nous faire progresser et nous tirer vers le haut.


Vous êtes passé par la sélection française des moins de 21 ans de Futsal. En quoi cette expérience vous sert-elle sur grand terrain ?
Cela m’a surtout permis de progresser au niveau des réflexes. On joue sur un terrain de handball avec une balle plus petite et même si les buts sont eux aussi plus petits, ça va vraiment super vite. J’ai aussi pu ressentir la fierté de porter le maillot de l’équipe de France. Chaque convocation est une vraie récompense et je suis très heureux de faire partie du groupe des Espoirs (ndlr, il compte deux sélections avec les Bleuets).


Enfin, un mot sur un autre homme très attaché à la tunique bleue, votre cousin, Lilian Thuram. Votre départ de Monaco vous permet de vous éloigner un peu plus de la comparaison avec lui.
Sauf qu’ici, on me rappelle aussi que je suis le cousin de Lilian. Et heureusement qu’on ne joue pas au même poste sinon cela aurait été pire. Comme je le répète souvent : lui c’est lui, moi c’est moi. Il a fait une très belle carrière et si un jour, j’arrive à égaler ça… Ce serait grandiose.

 

Recueillis par G. Steines - www.football365.fr