TOURS FOOTBALL CLUB

Toute l'actualité du Tours FC, les résultats et toutes les news en direct ! Le blog et rendez-vous des supporters tourangeaux


Daniel Sanchez est le nouvel entraîneur du TFC !

Publié par www.toursfc.over-blog.com sur 1 Juin 2007, 20:46pm

Catégories : #Saison 2006-2007 : Ligue 2

Daniel Sanchez nommé pour mener à bien le Tours FC !

Daniel Sanchez le nouvel entraîneur entouré de Max Marty à gauche et du président Sebag à droite. 

Daniel Sanchez vient cette après-midi d'être nommé entraîneur du Tours FC pour la saison prochaine. Il a pour objectif de faire remonter le club en Ligue 2, voici ces propos :

" Pour la petite histoire, j'ai 53 ans et je suis né à Oujda, au Maroc. J'ai été footballeur professionnel de 1972 à 1987 et j'ai évolué à Nice, Paris, Mulhouse, Saint-Etienne et Cannes. Je suis international français (junior, espoir, A' et A).
J'ai entraîné tout de suite après l'arrêt de ma carrière, en entrant au centre de formation de l'OGC Nice. J'ai ensuite gravi quelques échelons dans ce club, que j'ai même entraîné une demi-saison (1996-1997) en Ligue 1, avant que Mandaric ne le rachète et installe un nouveau staff. J'ai ensuite officié à Nagoya (Japon), où j'ai été recommandé par Arsène Wenger qui y avait passé deux saisons avant de reprendre Arsenal. Et après deux années au Japon, je suis devenu l'adjoint d'Elie Baup. D'abord à Bordeaux, où j'ai passé la moitié de mon temps à superviser nos adversaires (européens notamment), puis à l'AS Saint-Etienne où j'étais à 100 % sur le terrain. Entre les deux, j’ai eu une expérience très intéressante à l’Académie de Moscou. Je n'ai pas suivi Elie Baup à Toulouse puisque le Président Sadran souhaitait vivement maintenir le staff technique en place. "

Les propos de Daniel Sanchez sur les raisons qui l'ont poussé a accepté la proposition du Président Frédéric Sebag et de Max Marty :

" D'abord pour le projet de ces deux hommes et pour le potentiel existant à Tours. L'objectif de cette saison est très clair et celui de celles qui suivront, à savoir aller le plus haut possible, ne l'est pas moins ! Puis je suis conscient de ce que représente le football à Tours et de la place qu'il peut prendre. Je me souviens notamment être venu jouer au Stade de la Vallée du Cher, avec l'OGC Nice, en D 1. Il y a un stade sympathique et Tours me paraît être une ville sportive.
Je pense que ce club peut m'apporter autant que je peux lui apporter. Le club a un statut professionnel qu'il tient à absolument à conserver, et possède des bases très intéressantes. J'espère apporter au TFC toute mon énergie et ma compétence pour l'aider à se développer et à aller le plus haut possible. "

Les propos du nouveau coach par rapport au recrutement à venir et sur son fonctionnement :

" On va repartir sur du neuf et le traumatisme de la descente doit vite être absorbé. C'est une volonté commune et c'est dans l'intérêt du club.
J'ai mes idées sur le recrutement. Les dirigeants et Max Marty ont également les leurs. On va maintenant les confronter et agir très vite. On va également établir un programme de reprise, en fonction du contexte et des moyens que nous possédons.
Concernant mes principes, ils sont uniquement basés sur le travail. Quelques soient les talents mis à disposition, rien n'est possible sans de l'investissement et de l'engagement. Je n'ai pas de principes de jeu préétablis, il faut attendre de voir les joueurs qui seront mis à ma disposition. "


Daniel Sanchez a répondu au questions des journalistes qui lui ont demandé s'il avait une idée du championnat National :

" Même si je n'y ai jamais officié, je pense le connaître beaucoup car j'ai vu énormément de matchs de ce championnat depuis quelques années.
C'est une compétition très difficile. Pour arriver en haut, il faut être armé physiquement et être bien au-dessus de la moyenne sur le plan technique. En somme, savoir allier les notions de rigueur et de combat permanent, avec une qualité de jeu et une maîtrise collective supérieure. "

Fiche : Daniel Sanchez, Né à Oujda (Maroc), le 21.11.1953 ; Carrière de joueur (International junior, espoir, A' et A) : 1972-1980 : OGC Nice, 1980-1982 : Paris SG, 1982-1983 : FC Mulhouse, 1983-1985 : AS Saint-Etienne,1985-1987 : AS Cannes ; Carrière d'entraîneur : 1988-1997 : OGC Nice (Centre de formation et Ligue 1), 1997-1999 : Nagoya (Japon, Manager adjoint puis Manager Général), 2001-2003 : Girondins de Bordeaux (Entraîneur adjoint d'Elie Baup), 2004-2006 : AS Saint-Etienne (Entraîneur adjoint d'Elie Baup).

.......................................................

Voici maintenant les propos du président Frédéric SEBAG :


" Nous étions dans l'optique de faire venir un entraîneur ayant une grosse expérience du haut niveau et du monde professionnel, dans lequel le Tours FC doit s'installer durablement.
Les critères déterminants ont bien évidemment été les expériences et le CV, mais surtout la rencontre avec un homme, ses valeurs et ses principes. Et je pense personnellement, à première vue, que Daniel Sanchez est un homme de valeurs. A vrai dire, se décider d'embaucher Daniel Sanchez n'a pas été la décision la plus difficile que j'ai eue à prendre dans ma vie ! "

" Nous étions dans l'optique de faire venir un entraîneur ayant une grosse expérience du haut niveau et du monde professionnel, dans lequel le Tours FC doit s'installer durablement. Les critères déterminants ont bien évidemment été les expériences et le CV, mais surtout la rencontre avec un homme, ses valeurs et ses principes. Et je pense personnellement, à première vue, que Daniel Sanchez est un homme de valeurs. A vrai dire, se décider d'embaucher Daniel Sanchez n'a pas été la décision la plus difficile que j'ai eue à prendre dans ma vie ! "

" Sa mission est exactement celle que le club s'est assignée, à savoir s'installer durablement dans le monde professionnel, de manière à construire des projets sur le moyen terme. Avec, évidemment, un impératif à court terme, à savoir de retrouver la Ligue 2 dès la fin de saison prochaine. Les résultats immédiats seront évidemment indispensables. "

" Daniel est un entraîneur qui peut apporter beaucoup de choses au TFC, dans sa globalité. Son parcours en atteste : il a fait un tour d'horizon complet, un 360° de son métier, en tant que joueur, formateur, manager et entraîneur de haut niveau.
Ce type de profil nous intéressait grandement, au vu des caractéristiques de notre club et de ses structures actuelles. "

Commenter cet article